Vidéo. Rachid El Ouali: les réseaux sociaux, les fake news, le confinement et moi | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover_Vidéo: هكذا يحمي رشيد الوالي نفسه من الإشاعة

Rachid El Ouali, acteur et réalisateur. 

© Copyright : Le360

Vidéo. Rachid El Ouali: les réseaux sociaux, les fake news, le confinement et moi

Par Nadia Sabiri et Said Bouchrit le 07/11/2020 à 14h30 (mise à jour le 07/11/2020 à 14h34)

Acteur, mais aussi réalisateur des plus appréciés, Rachid El Ouali aborde dans cette interview avec Le360 un thème de grande acuité qui touche ses pairs artistes ainsi que de simples particuliers: la rumeur. Il revient aussi sur le confinement et livre le fond de sa pensée. Ses confidences.

aA

«La rumeur est comme un vol. Quand il y a vol, on arrête aussi bien le voleur que celui qui s’est approprié l’objet du vol». Pour Rachid El Ouali, ceux qui «likent» les fake news sur les réseaux sociaux cautionnent les dérapages portant atteinte aux gens. Ils sont tous aussi coupables que les auteurs de ces faits répréhensibles.

 

Rappelant que nombre de personnes innocentes ont pâti de rumeurs colportées à leur sujet, le comédien estime qu’il ne faut pas hésiter à frapper lourdement sur la main des lanceurs de fake news. «D’autant plus que bien des familles, parents et enfants, en ont beaucoup souffert».

 

Pour autant, El Ouali dit apprécier le «storytime», ce concept consistant à partager sur les réseaux sociaux une histoire ou une anecdote de sa vie passée. Il juge ce procédé plutôt sympa et à même de permettre aux personnes de sa génération de mieux comprendre les jeunes. 

 

Covid-19: Hicham El Ouali s'ajoute à la longue liste des artistes qui ont contracté le virus 

 

Concernant le Covid-19, Rachid El Ouali n’y va pas par quatre chemins. «Oui pour le retour du confinement», plaide-t-il, rappelant qu’un membre de sa famille (son frère cadet Hicham, NDLR) avait été infecté par le virus.

 

«Au rythme où les choses évoluent, ça risque d’exploser. Il ne faut pas se voiler la face: la situation est grave et la pandémie évolue d'une manière qui fait peur.  Il importe de laisser aux responsables le soin de décider et de prendre les mesures appropriées, et arrêtons de minimiser les dégâts», lance l’acteur.