Vidéo. Tarifs hôteliers: Rachid Allali s’attire les foudres des opérateurs touristiques | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
rachid allali

Rachid Allali, animateur sur la chaîne de TV 2M.

© Copyright : DR

Vidéo. Tarifs hôteliers: Rachid Allali s’attire les foudres des opérateurs touristiques

Par Qods Chabaa le 24/08/2021 à 20h45

Le conseil régional du tourisme de l'Oriental réagit à une vidéo de l'animateur télé Rachid Allali. Ce dernier y dénonce les prix dits "exorbitants" des nuitées dans les hôtels du Maroc.

aA

Rachid Allali s’attire les foudres des hôteliers marocains. Dans une lettre ouverte, le conseil régional du tourisme de l’Oriental exprime son mécontentement face aux propos que l’animateur vedette de 2M a tenu dans une vidéo publiée sur son compte officiel Instagram.

 

On y voit l’intéressé appeler plusieurs hôtels pour demander les prix. Et c'est le choc lorsqu’il apprend qu’une nuitée pour un couple et deux enfants au Maroc coûte entre 4.500 à 21.000 dirhams.

 

Plusieurs internautes ont commenté cette vidéo et ont félicité l'animateur d’avoir évoqué ce sujet de la triste tendance, chez les opérateurs, de casser le tourisme local et encore une fois, de rater l'occasion de faire la promotion du tourisme au Maroc.

Vidéo. Cachets d'artistes: Rachid Allali embarrasse Zina Daoudia

 

Même si les promoteurs touristiques de la région de l’Oriental n’ont à aucun moment été cités par Rachid Allali, ils ont été les premiers à réagir aux propos de cette vidéo en lui adressant une lettre ouverte. « Rachid Allali, par ses propos sur Instagram, porte atteinte à un secteur qui a été fortement impacté par la pandémie de Covid-19. Nous aurions aimé ne pas réagir aux inexactitudes de M. Allali qui donnent l'impression que tous les hôtels pratiquent les mêmes tarifs dans toutes les villes du Royaume, sachant que cet influenceur n'indique pas la destination ciblée, ni la période…» détaille cette lettre ouverte de deux pages.

Les signataires de cette lettre ouverte, membres du conseil régional du tourisme de l’Oriental reprochent à Rachid Allali d’avoir contribué à rompre l’optimisme encore balbutiant de la reprise de l’activité touristique en pleine pandémie.