12è rallye Monaco-Dakar: la caravane passe, le polisario aboie | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
africa race

Les participants au rallye Monaco-Dakar, à Dakhla. 

© Copyright : DR

12è rallye Monaco-Dakar: la caravane passe, le polisario aboie

Par M'Hamed Hamrouch le 07/01/2020 à 11h45

Le rallye Monaco-Dakar entame ce mardi à Tanger son 12è périple vers Guergarat, via la ville marocaine de Dakhla, sur fond de protestations polisariennes ridicules contre les initiateurs de cet événement. Explications.

aA

Encore une fois, les initiateurs du rallye Monaco-Dakar, baptisé «Eco Race Africa», se trouvent au coeur d’une tempête de vociférations séparatistes. En cause, la diffusion par les promoteurs de cet événement d’une carte intégrale du Royaume du Maroc, de Tanger à Lagouira.

 

Vidéo. Guerguerat. Rallye Africa Eco Race: L'étape maroco-mauritanienne se passe plutôt bien

 

«Pour la troisième fois consécutive, les organisateurs du rallye Monaco-Dakar ignorent les avertissements des autorités sahraouies et réaffirment, via leur site officiel, leur non-reconnaissance du «statut exceptionnel» du Sahara occidental, en contradiction avec les lois internationales», croit savoir ce site de propagande séparatiste, à la solde de l’ancien «vizir» de la soi-disant «armée sahraouie», le dénommé Mohamed Lamine Bouhali.

 

Pour rappel, le front polisario avait tenté en vain de faire barrage au rallye quand, le 8 janvier 2018, il avait dépêché, au niveau du couloir terrestre de Guergarat, une unité de la soi-disant «gendarmerie sahraouie». Une mesure qui n’a pas fait plier les initiateurs du rallye Monaco-Dakar, pas plus d’ailleurs que les participants qui ont gagné sans encombre le territoire mauritanien, via le couloir terrestre de Guergarat.