Le360 Actualités Maroc

ع
Accords Maroc UE

Maroc-Union européenne.

© Copyright : DR

Accord agricole: l'Europe inflige un cinglant camouflet au tandem Alger-Polisario

Par Mohamed Younsi le 16/01/2019 à 19h28 (mise à jour le 16/01/2019 à 19h37)

Kiosque360. En approuvant officiellement et avec une large majorité l’accord agricole incluant le Sahara marocain, le Parlement européen inflige un cinglant camouflet aux séparatistes du Polisario et à leurs commanditaires. Les détails.

aA

Le message est politiquement significatif à bien des égards. L’Union européenne (UE) a, en effet, fait prévaloir la raison en renforçant son partenariat stratégique multidimensionnel avec le Maroc, en dépit des multiples manœuvres et campagnes mensongères orchestrées par le Polisario et ses commanditaires pour faire tomber le projet à l’eau.

 

C’est dans cet esprit que s’inscrit la validation, mercredi à Strasbourg, par le Parlement européen, de l’accord agricole incluant le Sahara marocain, souligne le quotidien Akhbar Al Yaoum dans son édition de ce jeudi 17 janvier. Le nouvel accord, approuvé par 444 voix, a bien précisé que les préférences commerciales seraient étendues aux produits agricoles et de la pêche issus des provinces du sud du royaume. L’approbation du Parlement européen est intervenue après la validation dudit accord par les instances compétentes européennes et l'examen des deux volets politique et juridique. C’est dire que le partenariat entre le Maroc et l’Union européenne est bien sur les rails d'une coopération fructueuse entre les deux parties.

 

Et c’est d’ailleurs cette base solide de l’accord et du partenariat dans sa globalité qui a permis de résister aux vagues des manœuvres et des campagnes de déstabilisation menées par le Polisario et ses commanditaires sur tous les fronts et avec de lourds moyens. Toutes ces manœuvres et ces campagnes se sont effritées en se heurtant à la rigidité du partenariat, sa crédibilité et sa durabilité.

 

Un autre trébuchement politique et diplomatique des ennemis de l’intégrité territoriale du royaume, qui ne lésinent d’ailleurs pas sur les moyens pour nuire à l’image du royaume et le déstabiliser. Il s’agit là d’un cuisant camouflet pour le Polisario qui, semble-t-il, avait pressenti la défaite il y a quelques jours, en recourant à des actes suicidaires dans la zone tampon, et ce en violation de la légalité internationale. Une descente aux enfers.