Affaire de l'autorité de régulation de l'électricité: le PAM gèle l'adhésion de trois de ses membres | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover_Vidéo: Le360.ma •   PJD و RNI بعد أعلان ترشيحه على رأسPAM  وهبي يوضح مستقبل علاقتة مع
© Copyright : Le360

Affaire de l'autorité de régulation de l'électricité: le PAM gèle l'adhésion de trois de ses membres

Par Mohamed Chakir Alaoui le 26/08/2020 à 13h18

Le feuilleton des nominations controversées à l'Autorité nationale de régulation de l'électricité (ANRE) connaît un nouveau rebondissement avec la décision du PAM de "suspendre" l'adhésion de trois de ses membres désignés par le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach.

aA

Cette décision a été prise par le bureau politique du Parti authenticité et modernité (PAM, opposition), lors de sa réunion du 24 août 2020, selon un communiqué publié hier soir, mardi 25 août 2020. 

 

"Les trois membres ont vu leur adhésion suspendue jusqu'à nouvel ordre et leurs cas ont été soumis à une commission de discipline relevant des régions", ajoute le communiqué.

 

Il faut rappeler que la nomination de six parlementaires, trois par Habib El Malki, président de la Chambre des représentants, et trois autres par Hakim Benchamach (les trois affiliés au PAM, donc) ont provoqué un tollé dans des milieux politiques.

Nominations à l’Autorité de régulation de l’électricité: la nouvelle fuite en avant d’El Malki

 

Le PAM avait même demandé à ses trois membres de démissionner, chose qu'ils n'ont pas faite jusqu'ici, étant donné leurs relations proches avec Hakim Benchamach.

 

Le PAM s'est joint aux contestations exprimées, dans cette affaire, par d'autres partis tel que le le Parti du progrès et du socialisme (PPS, opposition).

 

Des leaders du PAM et du PPS ont demandé à El Malki et Benchamach de démissionner de leur poste respectif, suite à ces nominations controversées, qu'ils ont qualifiées de "scandale" et de "partage du butin", sur fond de népotisme.