Affaire des 200 hectares: Habib Choubani ou la grande fuite en avant | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Lahbib Choubani PJD  ministre chargé des relations avec le parlement
© Copyright : Brahim Taougar le360

Affaire des 200 hectares: Habib Choubani ou la grande fuite en avant

Par Abdeladim Lyoussi le 17/08/2016 à 21h00

Habib Choubani, ancien ministre et actuel président PJD de la région de Draâ-Tafilalet, a proféré des insultes contre les milliers de personnes qui ont protesté à Errachidia, dimanche dernier, demandant son départ en relation avec le projet qu’il voulait ériger sur 200 ha de terres collectives.

aA

Habib Choubani, ancien ministre des Relations avec le Parlement et la société civile et membre de la direction du PJD, ne tolère pas la critique, surtout quand elle est fondée.

 

Dimanche dernier, 3.000 personnes ont manifesté à Errachidia devant le siège du Conseil de la région de Draâ-Tafilalet pour dénoncer la «boulimie» de certains dirigeants du parti islamiste et demander le départ de Habib Choubani.

 

Cette manifestation a grossi au fil des heures pour atteindre 3.500 personnes et se disperser dans le calme à 21 heures.

 

Les manifestants, déjà excédés par la gestion des affaires de leur région par le PJD, n’ont pas admis que Habib Choubani tente de mettre la main sur 200 hectares de terres collectives, avec d’autres figures islamistes, pour ériger un projet agricole ayant trait à l’élevage.

 

Habib Choubani a attendu deux jours pour enfin réagir à la manifestation et il a tout naturellement répondu via le site internet de son parti.

 

L’ancien ministre, débarqué après la fameuse histoire du «couple gouvernemental», a choisi une étrange ligne de défense.
Il a accusé les instigateurs de la manifestation (partis, ONG locales et représentants des ayant-droits des terres collectives), mais surtout le PAM, d’avoir soudoyé les manifestants: le transport, 100 DH et un déjeuner!

 

Ces accusations visent plusieurs partis politiques, et surtout le PAM, qui auraient ainsi assuré le transport, le couvert et 100 DH à 3.500 personnes, soit (pour cette seule dernière rubrique) 350.000 DH!

 

Habib Choubani, qui est pourtant natif de la région, semble ignorer le caractère des habitants de Draâ-Tafilalet. Des citoyens simples, mais dignes qui n’aiment pas se faire marcher sur les pieds et, surtout, quant on en vient à vouloir mettre la main sur leurs biens.

 

Mais ce n’est pas la première fuite en avant de l’ex-ministre PJDiste.

 

Toujours en tant que président de région, Habib Choubani avait acquis plusieurs véhicules 4x4 pour une fortune.

 

Quand on lui avait demandé des comptes, il a argué de la grande superficie de la région qu’il préside et annoncé vouloir carrément acquérir des hélicoptères!

 

Le 28 mars dernier, Habib Choubani avait adressé une demande aux autorités du cercle d'Erfoud pour demander la location de terres collectives à la Commune rurale de Arab Sebbah Ziz. Et là, c'était plus qu'une histoire de quelques bolides pollutants et onéreux. Il était question de 200 hectares pour un projet agricole. A moins qu'il ait eu l'intention de nourrir la région!

 

L'ancien ministre n'a pas reçu de réponse, mais sa requête avait fait scandale. Même dans les rangs des bases du PJD!