Algérie: Khaled Nezzar traite le général Gaïd Salah de «militaire fruste et mégalomane» | www.le360.ma

ع
nezzar.Gaïd Salah

Le général à la retraite et ex-ministre de la Défense (à gauche) et l'actuel chef d'état-major Ahmed Gaïd Salah.

© Copyright : dr

Algérie: Khaled Nezzar traite le général Gaïd Salah de «militaire fruste et mégalomane»

Par Ziad Alami le 23/06/2016 à 12h12 (mise à jour le 23/06/2016 à 12h27)

Le général à la retraite et ex-ministre de la Défense, Khaled Nezzar, a appelé les députés algériens à ne pas voter en faveur de la loi réduisant au silence les généraux à la retraite, tout en tirant à boulets rouges sur son initiateur, le général Gaïd Salah.

aA

Le projet de loi portant devoir de réserve pour les généraux à la retraite risque de très mal passer en Algérie. C’est en tout cas ce que laisse entrevoir la "guerre" que vient d'ouvrir un général à la retraite, ex-ministre de la Défense, Khaled Nezzar, contre l’initiateur de cette loi, qui n’est autre que l’actuel vice-ministre algérien de la Défense, Gaïd Salah.


Les initiateurs de cette loi «veulent imposer le silence aux officiers retraités de l’Armée nationale populaire» et par conséquent «priver une frange de la société algérienne de son droit de s’exprimer et de participer au débat national sur les questions qui engagent l’avenir de la Nation», s’est indigné l’ex-chef d’état-major, visant par des termes injurieux son successeur à la tête de l’armée algérienne, le général Gaïd Salah.


«Ahmed Gaïd Salah est un militaire fruste et mégalomane», a fustigé Khaled Nezzar, en enfonçant le clou: «Chez lui, sommeille le diable de l’aventure». Vu sous cet angle, Gaïd Salah est en effet un aventurier et ce n’est surtout pas sa récente équipée hasardeuse du côté de Béchar, pour des manœuvres militaires, qui dira le contraire. On ne joue pas avec le feu, Général !