Le360 Actualités Maroc

ع
ministère de l'intérieur

Ministère de l'Intérieur.

© Copyright : DR

Amélioration de la gouvernance locale: l'appel à candidatures du projet «Label Commune Citoyenne» est lancé

Par Majda Benthami le 13/01/2022 à 11h01

Le projet d'un Label Commune Citoyenne (LCC) vient de débuter, avec le lancement d'un appel à candidatures auprès des communes désireuses d’intégrer ce processus de labellisation. Objectif affiché: améliorer la gouvernance locale. Explications.

aA

Cette initiative permettra aux communes qui y auront adhéré de valoriser, promouvoir et consolider la participation citoyenne et la bonne gouvernance, notamment grâce à des récompenses décernées aux communes pour valoriser leurs efforts. Ce système de labellisation des communes se fonde sur sept principes: la participation, la transparence et la reddition des comptes, l’égalité et l’équité, l’efficacité et l’efficience, la solidarité et la coopération, la durabilité et l’innovation.

 

La Direction générale des collectivités territoriales (DGCL), qui relève du ministère de l’Intérieur, vient d'annoncer à cet égard le lancement d'un appel à candidatures, qui a pris effet hier, mercredi 12 janvier, et qui se poursuivra jusqu'au 11 mars 2022. Le but: instaurer dans les différentes communes du Royaume le nouveau projet d'un Label Commune Citoyenne (LCC). 

La gouvernance, un nouveau référentiel de développement 

 

Le LCC permettra ainsi à terme de mobiliser les équipes communales, mais aussi de faire le point sur les pratiques existantes, de planifier des mesures d’amélioration concrètes en matière de bonne gouvernance et de réaliser un suivi continu des résultats.

 

Piloté par l’Association Marocaine des Présidents des Conseils Communaux (AMPCC), en partenariat avec l’Association Targa pour le développement et l’environnement, cet appel à candidatures se donne pour objectifs de renforcer la démocratie participative et la bonne gouvernance des communes, indique un communiqué de la DGCL.