Assainissement liquide: 42 milliards de dirhams d’investissement à l'horizon 2040 | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Aziz Rabbah

Aziz Rabbah, ministre de l'Energie, des mines et du développement durable. 

© Copyright : DR

Assainissement liquide: 42 milliards de dirhams d’investissement à l'horizon 2040

Par Le360 (avec MAP) le 13/01/2021 à 08h31

Suite aux inondations qu’a connues Casablanca, le ministre de l’Environnement a été confronté aux questions des parlementaires. L’occasion pour lui de rappeler les investissements réalisés en matière d’assainissement liquide et d’évoquer le programme futur.

aA

Un total de 32 milliards de dirhams (MMDH) a été investi sur une période de 15 ans dans le programme d'assainissement liquide, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre de l'Energie, des Mines et de l’Environnement, Aziz Rabbah.

 

En réponse à une question orale sur "Les stations d'épuration des eaux usées", présentée par le groupe Authenticité et Modernité (PAM, opposition) à la Chambre des conseillers, le ministre a souligné que l'assainissement liquide est l'un des sujets les plus importants auxquels le ministère accorde une attention particulière, ajoutant que "ce programme n'est pas nouveau puisqu'il a enregistré des investissements importants atteignant environ 32 milliards de dirhams en 15 ans, soit 2 milliards de dirhams annuellement.

 

Ce programme concernait au début les villes, avant d'être converti en un programme intégré comprenant les milieux urbains et les centres ruraux, dont le nombre avoisine 1.200, a-t-il indiqué.

Vidéo. Lydec: Errahma et Hay Hassani bientôt dotés d’un système d’assainissement des eaux usées et pluviales

 

Le ministre a noté que 70 projets ont été étudiés, ajoutant que le problème de la gouvernance a été soulevé auparavant en ce qui concerne l'entité qui sera chargée de la gestion de ce projet, avant de convenir de réaliser les projets dédiés au monde rural, sous la supervision du ministère de l'Intérieur, en coordination avec la Fondation Al Omrane et l'ensemble des agences concernées.

 

L'assainissement liquide constitue un des projets les plus difficiles, étant donné qu'il est lié à une série de problématiques d'ordres techniques relatifs au forage souterrain, en particulier dans le contexte du phénomène d'urbanisation à grande échelle que connaît un certain nombre de centres ruraux, a-t-il précisé, relevant qu'un montant de 42 MMDH a été alloué dès à présent jusqu'à 2040, ce qui reflète l'importance accordée à ce sujet.