Attentats de Paris: des officiers des renseignements marocains à Paris et à Bruxelles | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Attentats de Paris

Des victimes allongées sur le sol après les attaques terroristes le 13 novembre 2015 à Paris.

© Copyright : DR

Attentats de Paris: des officiers des renseignements marocains à Paris et à Bruxelles

Par Ziad Alami le 17/11/2015 à 17h03 (mise à jour le 17/11/2015 à 17h10)

Des spécialistes des services de renseignements marocains se trouveraient depuis dimanche 15 novembre à Paris et à Bruxelles pour assister leurs homologues français et belges dans leurs investigations sur les tenants et aboutissants des attaques terroristes ayant frappé la capitale française.

aA

L’expertise des renseignements marocains dans la lutte antiterroriste une nouvelle fois sollicitée par leurs homologues français et belges. Des spécialistes des services marocains se trouveraient en effet depuis dimanche 15 novembre à Paris et à Bruxelles pour «prêter main forte à leurs homologues français et belges», rapporte le site «Mondafrique».

 

Il faut bien noter que les attaques terroristes qui ont frappé le cœur de Paris vendredi 13 novembre, faisant 120 morts et 352 blessés dont des dizaines se trouvent en état d’«urgence absolue», ont mis en évidence des failles sécuritaires saillantes dans le travail d’investigation des services français et belges, notamment dans son volet anticipatif.

 

Des failles qui auraient été dangereusement exploitées par le belgo-marocain Abdelhamid Abaaoud, le commanditaire présumé des attentats de Paris qui se trouverait actuellement dans la zone syrienne contrôlée par Daech d’Abou Bakr Al Baghdadi.

 

Selon les dernières informations ébruitées par des sources proches de l’enquête sur les attentats du 13 novembre, et relayées par les médias français, les attaques de Paris auraient été préparées depuis le territoire belge, à Bruxelles, où le dénommé Abdelhamid Abaaoud se serait rendu à la mi-janvier 2015 et d’où il serait sorti sans être inquiété le moins du monde pour regagner la Syrie.