Le360 Actualités Maroc

ع
Aziz Akhannouch

Aziz Akhannouch, président du RNI, jeudi 3 juin à Agadir. 

© Copyright : DR

Aziz Akhannouch: «Le RNI ne vend pas d'illusions aux Marocains»

Par Mohamed Younsi le 02/08/2021 à 19h20

Kiosque360. Le président du RNI, Aziz Akhannouch, assure que son parti honorera tous ses engagements électoraux. Et de souligner que le parti dispose de cadres capables de décliner sur le terrain toutes les grandes stratégies, tout en mettant en garde ceux qui tentent de semer la confusion pour nuire à la Colombe.

aA

«Le Maroc mérite mieux. Et mérite de meilleurs résultats dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’emploi et de la couverture sociale», a souligné le président du Rassemblement national des indépendants (RNI), Aziz Akhannouch.

 

Donnant le coup d’envoi de la campagne électorale pour les candidats de son parti pour les élections des chambres professionnelles, dimanche 1er août, dans la ville de Driouiche, il a assuré que son parti «ne vend pas d'illusions aux Marocains», soulignant que «tous les engagements électoraux seront honorés». Et de préciser que son parti n’a pas attendu les échéances électorales pour descendre sur le terrain, mais était constamment à l’œuvre. «Nous avons travaillé avec dévouement sur le terrain durant cinq ans. Et nous sommes toujours à l’œuvre», a affirmé le président de la Colombe.

 

Dans ce cadre, «nous nous engageons à concrétiser tous les objectifs et les intérêts des citoyens», a-t-il ajouté, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du mardi 3 août. Et de préciser que le Rassemblement national des indépendants est «un parti du sérieux», qui a donné tout son temps à la population en vue de concevoir des projets à travers les programmes lancés dans les villes. L’allusion est faite ici aux conclusions du programme «100 villes, 100 jours», qui était destiné à recueillir les propositions de la population dans les différentes régions du pays.

 

Confiant dans l’action de son parti, de ses compétences et de ses potentialités, le président du RNI a saisi l’occasion pour mettre en garde ceux qui se sont lancés dans l’aventure hasardeuse du parasitage pour remettre en cause ses engagements et nuire à l’image du parti. Ce parasitage et ces manœuvres destinées à semer la confusion émanent, a-t-il dit, de certains politiques dont les programmes électoraux n'avaient pas reçu d'écho favorable auprès des citoyens.

 

Après cette mise en garde, poursuit le quotidien, le président du RNI a rappelé que le programme de son parti se déclinait en mesures concrètes et réalisables sur le terrain. Le Rassemblement national des indépendants a proposé cinq engagements avec cinq mesures pour chaque engagement. Ce qui fait 25 mesures à concrétiser durant une période de cinq ans dans les domaines de la protection sociale, la culture, la politique et l’économie.