Le360 Actualités Maroc

ع
Akhannouch avec les artistes

C’est la première fois qu’un homme politique organise une rencontre de ce genre avec des artistes et des acteurs culturels.

© Copyright : DR

Aziz Akhannouch s’engage en faveur des arts et de la culture

Par M'Hamed Hamrouch le 27/07/2019 à 13h48 (mise à jour le 27/07/2019 à 14h52)

Aziz Akhannouch est déjà lancé dans la course à la présidence du prochain gouvernement. Il multiplie les rencontres avec les acteurs de plusieurs secteurs d’activité. La dernière en date a eu lieu, hier vendredi, avec des personnes peu courtisées jusque-là par les politiques: les artistes.

aA

Aziz Akhannouch, président du Rassemblement national des indépendants (RNI,) a rassemblé hier vendredi, lors d’un dîner chez lui, une vingtaine d’artistes et d’acteurs culturels. Objet de cette rencontre: sensibiliser les artistes à la place qu’occupent les arts et la culture dans le projet sociétal du RNI et écouter leurs propositions en vue de développer «une meilleure offre culturelle». Parmi les invités, il y avait les artistes plasticiens Mohamed Melehi, Fouad Bellamine, Mehdi Qotbi et Mohamed El Baz, les cinéastes Nabil Ayouch, Maryam Touzani, Narjiss Nejjar et Nour-Eddine Lakhmari, les acteurs Latefa Ahrar et Younes Megri, la chanteuse Oum et le styliste Albert Oiknine.

 

Aziz Akhannouch a commencé par expliquer à ses invités que les arts et la culture font partie de ses priorités, qu’il ne les considère pas comme un luxe ou une activité superflue, mais comme des leviers indispensables au développement d’une société et d’un pays. A ce sujet, il a fait l’engagement solennel d’augmenter substantiellement le budget du ministère la Culture si son parti remportait les élections législatives de 2021.

 

Après la brève introduction du président du RNI, les invités ont pris la parole les uns après les autres. Tous ont loué cette initiative, considérant que c’est la première fois qu’un homme politique organise une rencontre de ce genre avec des artistes et des acteurs culturels. Chacun a formulé une ou plusieurs propositions, en vue du développement des arts dans notre pays. Aziz Akhannouch écoutait les interventions des uns et des autres et prenait studieusement des notes. Plusieurs pages de notes.

 

A la fin, il a repris la parole en expliquant qu’un sondage auprès d'un échantillon représentatif a été initié avec notamment des questions pour connaître les attentes des Marocains en matière d’arts et de culture. Il a promis aux personnes présentes de partager avec elles les résultats de ce sondage et d’établir une synthèse des propositions recueillies lors de ce dîner. Il a donné rendez-vous aux artistes et acteurs culturels au mois d’octobre pour discuter de nouveau lors d’une rencontre amicale et «finaliser une offre culturelle».

 

Toutes les personnes présentes ont été intarissables d’éloges sur l’initiative d’Aziz Akhannouch. L’une d’elle s’est même écriée: «Enfin un homme politique qui a compris que les arts et la culture sont nécessaires dans une société!»