Bilan: Hammouchi, un an à la tête du pôle DGSN-DGST | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
hammouchi
© Copyright : DR

Bilan: Hammouchi, un an à la tête du pôle DGSN-DGST

Par Zineb El Ouilani le 13/05/2016 à 00h04 (mise à jour le 13/05/2016 à 00h08)

Kiosque360. Ce 15 mai, cela fera exactement un an, jour pour jour, qu'Abdellatif Hammouchi est à la tête du pôle DGSN-DGST. Al Watan, avec force détails, fait le bilan de l’homme et des changements qu'il a initiés.

aA

Abdellatif Hammouchi fêtera, ce dimanche 15 mai, sa première année à la tête du pôle DGSN-DGST (respectivement Direction générale de la sûreté nationale et Direction générale de la surveillance du territoire). L’hebdomadaire Al Watan consacre son dossier central de l’édition de ce 13 mai à l’homme, son œuvre, en s'appliquant à pointer ce qui a changé depuis un an.

 

Le ton est donné dès le début, avec un titre parlant: «Voilà ce que les Marocains ont gagné avec Hammouchi à la tête de la sécurité et du renseignement».

Al Watan, en plus d’articles expliquant ce qui a changé depuis une année à la tête de la DGSN et de la DGST, a choisi de recourir à une série d’infographies plus qu'éloquentes pour pointer les immenses efforts entrepris par Abdellatif Hammouchi et son équipe, à tous les niveaux.

Evidemment, le quotidien insiste surtout sur la lutte contre le terrorisme et l'approche participative adoptée à ce niveau, approche qui a donné ses fruits et est aujourd’hui érigée en exemple dans le monde entier, notamment auprès des alliés du Maroc en Europe.

 

Au crédit d'Abdellatif Hammouchi: une «tolérance zéro» pour tout dépassement de ses hommes. Al Watan fournit d’ailleurs un tableau étoffé des mesures disciplinaires prises par la DGSN.

Ce niveau zéro de tolérance,  précise la publication dirigée par Abderrahim Ariri, s’étend aujourd’hui à tous les concours de recrutement, où est exigée la plus grande transparence.