Casa-Settat: à mi-mandat, le PJD demande des comptes à Mustapha Bakkoury | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
mustapha Bakkoury
© Copyright : DR

Casa-Settat: à mi-mandat, le PJD demande des comptes à Mustapha Bakkoury

Par Fayza Senhaji le 05/03/2019 à 20h39

Kiosque360. Les élus du PJD appelle le président du Conseil de la région, Mustapha Bakkoury, à se plier à l'exercice du bilan de mi-mandat, comme l'a fait leur collègue et maire de la métropole, Abdelaziz El Omari.

aA

Après le discret maire de Casablanca qui a eu récemment à présenter le bilan d’actions de son bureau sur les trois dernières années et qui, faut-il rappeler, a provoqué des réactions mitigées, c'est aujourd’hui le président du Conseil de la région, Mustapha Bakkoury, qui est appelé à la barre. Des élus, notamment du PJD, l’ont en effet appelé, lors de la dernière session du Conseil de la région, à présenter son bilan de mi-mandat pour qu’ils puissent évaluer son action, d'autant qu’il est aujourd’hui à la tête de la plus grande région du Maroc.


L’information est rapportée par Al Massae qui, dans son édition du mercredi 6 mars, explique que, par la voix de son chef de groupe, le PJD a considéré que ce bilan devait déjà être inscrit à l’ordre du jour de la précédente session du Conseil. Et, vu que cela n’a pas été le cas, il a appelé le bureau présidé par Mustapha Bakkoury à se ressaisir tant qu’il est encore temps, en organisant par exemple une session extraordinaire du Conseil dédiée à ce sujet.


Al Massae rappelle, par ailleurs, que lors de la dernière session du Conseil de la région, son président avait insisté sur le fait que 2019 était une année charnière pour le travail au niveau régional, que ce soit pour Casablanca-Settat ou l’ensemble des autres régions du royaume. Répliquant aux critiques formulées à l’encontre des différents organes du Conseil de la région, Mustapha Bakkoury a lui-même appelé à relever le niveau du travail effectué au sein des différentes commissions.


Rappelons que cette session a connu la première participation du nouveau Wali de la région Casablanca-SettatSaid Ahmidouch, dont la nomination remonte à deux semaines. 
Par ailleurs, le journal tient à souligner que le Conseil de la région a adopté, depuis quelque temps déjà, une nouvelle démarche où ses sessions sont organisées dans les différentes villes relevant de son périmètre au lieu de rester exclusivement cantonné à Casablanca, ce qui a été plutôt bien accueilli par les élus.