Casablanca-Settat: l’Istiqlalien Abdellatif Maazouz en course pour présider le Conseil régional | le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Abdellatif Maazouz

Abdellatif Maazouz est le candidat de l'Istiqlal à la présidence de la région de Casablanca-Settat.

© Copyright : DR

Casablanca-Settat: l’Istiqlalien Abdellatif Maazouz en course pour présider le Conseil régional

Par Fatima El Karzabi le 14/09/2021 à 12h17

Le Parti de l’Istiqlal a approuvé la candidature d’Abdellatif Maazouz à la présidence du Conseil de la région de Casablanca, et ainsi succéder à Mustafa Bakkoury, le président sortant, issu du PAM.

aA

Abdellatif Maazouz est candidat à la présidence du conseil régional de Casablanca-Settat après avoir été adoubé par les instances de son parti, l'Istiqlal, a appris Le360 de source partisane.

 

Le candidat de l'Istiqlal à la présidence de la région de Casablanca-Settat avait auparavant occupé les fonctions de ministre du Commerce extérieur de 2007 à 2012 et de ministre délégué, en charge des MRE de 2012 à 2013. Abdellatif Maazouz doit déposer sa candidature ce mardi 14 septembre, pour ce scrutin, prévu dans les tous prochains jours.

 

Le dépôt des candidatures pour l’élection des présidents des Conseils de la région et de la commune, ainsi que ceux des membres du Conseil de la préfecture de Casablanca, a débuté samedi dernier, 11 septembre 2021, auprès de la Wilaya de la région, et se terminera demain, mercredi 15 septembre. La tenue de la séance de l'élection du président, des vice-présidents, du secrétaire du Conseil et de son adjoint aura quant à elle lieu du 16 au 25 septembre 2021.

La présidence du conseil régional de Fès-Meknès revient au Parti de l'Istiqlal 

 

Le dépôt des candidatures pour le poste de président du Conseil de la région Casablanca-Settat concerne les membres issus des cinq partis en tête des élections régionales.

 

Selon les résultats des élections du conseil régional de Casablanca-Settat tenues le 8 septembre, le Rassemblement national des indépendants (RNI) est arrivé en tête, après avoir remporté 26 sièges sur un total de 75 sièges que compte la région.

 

Le Parti authenticité et modernité (PAM) est arrivé en deuxième position avec 20 sièges, suivi du Parti de l'Istiqlal (PI) avec 19 sièges. L'Union constitutionnelle (UC) a remporté 4 sièges, tandis que l'Union socialiste des forces populaires (USFP), le Parti du progrès et du socialisme (PPS) le Parti de la justice et du développement (PJD) ont obtenu 2 sièges chacun.