Chabat et Ould Errachid se partagent l’Istiqlal | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Chabat et Ould Rachid

Hamid Chabat et Hamdi Ould Errachid.

© Copyright : DR

Chabat et Ould Errachid se partagent l’Istiqlal

Par Mohamed Younsi le 15/06/2017 à 20h24 (mise à jour le 16/06/2017 à 01h21)

Kiosque360. Les deux clans du parti de l’Istiqlal, à savoir les partisans de Hamdi Ould Errachid et ceux qui s’alignent sur la position de Hamid Chabat, seraient enfin parvenus à un accord pour débloquer la situation. Les détails.

aA

Les Istiqlaliens devraient enfin pouvoir se présenter à leur congrès national avec un accord préalable sur le secrétariat général et les membres du futur Comité exécutif du parti.

 

C’est, en effet, ce qui ressort de l’accord qui se négocie encore entre les partisans de Hamdi Ould Errachid, qui soutiennent la candidature de Nizar Baraka aux commandes de l’Istiqlal, et ceux qui s’alignent sur les positions de Hamid Chabat et appuient sa candidature en vue de le voir rempiler pour un second mandat à la tête de la Balance.

 

Selon le quotidien Assabah, qui rapporte l’information dans son édition de ce vendredi 16 juin, les artisans de cet accord ont proposé à Hamid Chabat de se retirer de la course au secrétariat général du parti et de prendre les commandes du syndicat, l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), bras syndical du parti.

 

Par ailleurs, Chabat devraitt lâcher Adil Benhamza, porte-parole du parti, Abdellah Bekkali, membre du bureau exécutif, Mina Ghoulam et Lahcen Falah, ainsi que quatre autres personnes qu’il ne désire pas voir au sein de la prochaine direction du parti. Cette proposition a été rejetée par Hamid Chabat, font remarquer les sources du quotidien.

 

Mais, soulignent ces mêmes sources, Chabat pourrait bien, finalement, accepter l'offre, car il risque d'être dans une position de faiblesse après le verdict du tribunal qui a décidé de désigner un expert pour auditer les comptes du parti, suite à une plainte déposée par les partisans de Hamdi Ould Errachid.

 

La commission préparatoire du congrès se réunira ce samedi, au siège du parti, à Rabat, en vue de mettre au point le programme du 17e congrès de l’Istiqlal, notamment sa date et le lieu de son organisation, avant de passer au nombre de congressistes, à l’effectif du Conseil national, à la validation des documents du congrès et aux assemblées régionales et provinciales.