Chambre des conseillers: Benchamass «claque» 700.000 DH en cadeaux | www.le360.ma

ع
benchemach

Hakim Benchamass, président de la Chambre des conseillers. 

© Copyright : DR

Chambre des conseillers: Benchamass «claque» 700.000 DH en cadeaux

Par Amyne Asmlal le 26/05/2017 à 22h48

Kiosque360. Les conseillers exigent un audit sur les marchés passés par la deuxième chambre, sur son budget de fonctionnement et d’équipement ainsi que sur la dotation de voyage, d’hébergement et de restauration de ses membres.

aA

La Chambre des conseillers a consacré, dans le cadre de son budget de 2017, pas moins de 700.000 dirhams à l’achat de cadeaux à offrir aux invités de marque. Selon le quotidien Assabah qui rapporte l’information dans son édition de ce week-end des 27 et 28 mai, ces articles sont achetés, pour le compte de la deuxième chambre, par un fonctionnaire connu pour ses accointances avec un bazar de la place.

 

Le journal ne donne pas plus de détails sur cette affaire. Il affirme néanmoins que la dotation financière consacrée au cabinet du président de la Chambre des conseillers, dans le cadre du budget de l’institution, a doublé cette année, passant d’un million de DH en 2016 à deux millions de DH pour l’année en cours. Ce qui n’a pas manqué de soulever un tollé au sein de la Commission des finances.

 

Par ailleurs, affirme le journal, plusieurs membres de cette commission ont demandé la constitution d’un comité ad hoc pour auditer les comptes de la deuxième chambre. Cela s’est passé lors de la présentation pour débat du budget de la chambre, dans le cadre de l’examen du projet de Loi de finances 2017 par la Chambre des conseillers. Certains conseillers ont même commencé à mobiliser leurs collègues pour la mise en œuvre de la procédure nécessaire pour cet audit, dans le cadre de l’article 45 du règlement intérieur de la chambre.

 

Il est à noter, précise le journal, que le budget de la deuxième chambre tourne autour de 250 millions de DH par an. L’année dernière, la chambre a pu profiter d’une rallonge budgétaire de 40 millions de DH décidée par le chef du gouvernement d’alors, Abdelilah Benkirane. Somme qui a d’ailleurs servi, en grande partie, à l’achat de voitures de service et de fonction. Les conseillers attendent aujourd’hui, affirme le journal, du président, Hakim Benchamass actuellement en déplacement officiel à l’étranger, qu’il nomme une commission, en dehors des membres du bureau de la chambre, pour plancher sur les finances de l’institution.

 

Les conseillers voudraient savoir notamment comment les marchés lancés par la deuxième chambre sont décidés et exécutés et au profit de qui. Ils souhaitent également être informés dans le détail du budget de fonctionnement et d’équipement de la chambre et connaître le montant des dotations affectées aux voyages, à l’hébergement et à la nourriture des élus et des fonctionnaires.