Comment le ministère de l'Agriculture prépare (déjà) l'Aïd el-Adha | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Aziz Akhannouch

Aziz Akhannouch. 

© Copyright : DR

Comment le ministère de l'Agriculture prépare (déjà) l'Aïd el-Adha

Par Mohamed Chakir Alaoui le 26/05/2020 à 20h33 (mise à jour le 27/05/2020 à 08h51)

Trois jours seulement après l'Aïd el-Fitr, les parlementaires pensent déjà à l'Aïd el-Adha, la fête du Sacrifice, qui ne sera célébrée que dans plus de deux mois. A Rabat, les élus ont à ce propos interpellé, ce mardi 26 mai, le ministre de l'Agriculture. Voici ses réponses.

aA

"Qui nous a empêchés de célébrer l'Aïd el-Fitr chez nous, et ce, en dépit du Covid-19?", a répondu Aziz Akhannouch, lors de la séance des questions orales des conseillers de la deuxième chambre du Parlement, ce mardi 26 mai 2020. 

 

Pour cette célébration, a-t-il expliqué, "il faut une meilleure organisation et une préparation adéquate".

 

Selon Aziz Akhannouch, le ministère de l'Intérieur déploie en ce moment des efforts importants pour résoudre "la problématique des souks et des marchés de bétail".

Aid Al Adha 1440: début de l’opération d’identification des ovins et des caprins destinés au sacrifice 

 

Le ministre a annoncé dans ce sens "douze souks pilotes ont déjà été mis en place alors que 40 autres le seront prochainement".

 

Par ailleurs, pour le ministre de l'Agriculture, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a jusqu'ici procédé à la vaccination de plus de 2,6 millions d'ovins, "tous étiquetés".