Coopération militaire: les manœuvres maroco-américaines livrent un message fort | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
African Lion
© Copyright : DR

Coopération militaire: les manœuvres maroco-américaines livrent un message fort

Par Hassan Benadad le 10/06/2021 à 21h07

Kiosque360. Cette année, l’exercice militaire combiné maroco-américain va au-delà des manœuvres. Il a une connotation diplomatique et stratégique que devraient craindre les ennemis de notre intégrité nationale.

aA

L’exercice combiné maroco-américain African Lion, auquel participent plusieurs armées du monde, ne se limite pas, cette année, à des manœuvres militaires classiques pour évaluer le degré de préparation des FAR. Mais ces exercices revêtent une importance toute particulière car ils comportent des indices diplomatiques et stratégiques que devraient appréhender, d’une manière directe ou indirecte, plusieurs parties.


Le quotidien Al Akhbar rapporte, dans son édition du vendredi 11 juin, que l’organisation de ces manœuvres coïncide avec le combat diplomatique féroce que mène le Maroc face à ses voisins de l’Est et du Nord pour défendre son intégrité territoriale. Autant dire qu’à travers ces exercices, les plus grands et les plus importants de l’African Lion, le Maroc est déterminé à réaliser plusieurs objectifs et à envoyer des messages en interne et en externe à qui de droit.

 

Il va sans dire que le premier des messages constitue un avertissement aux ennemis de l’intégrité territoriale, traduit par les actes et non pas par des propos fanfarons. Autrement dit, si un quelconque danger s'approche de nos frontières et tente de dépasser les lignes rouges de notre intégrité territoriale, il doit savoir qu’il affrontera une armée puissante dont les membres ne passent pas leur temps à parler aux medias mais qui agissent avec courage et professionnalisme sur le terrain. C’est donc un message adressé au régime militaire algérien et à ses milices polisariennes.

 

L’éditorialiste du quotidien Al Akhbar souligne que le deuxième message de l’African Lion coïncide avec la crise maroco-espagnole, qui explique d’ailleurs l’exclusion de notre voisin du Nord de ces manœuvres. Une absence qui a une grande signification au moment où l’Espagne chercher à faire chanter le Maroc et à l’isoler diplomatiquement en se drapant derrière le rideau de l’UE. Ce qui ne constitue pas une marque de courage pour un pays qui veut transformer une crise bilatérale en un conflit qui oppose le Maroc à tout un continent. Le troisième message consiste à consolider les engagements stratégiques entre le Maroc et les Etats-Unis car c’est la première fois depuis 2002 que l’African Lion se déroule dans la zone de Mehbes, dans le Sahara marocain.

 

Ce changement au niveau des zones d’actions militaires ne peut être dissocié de l’accord tripartite (Maroc- USA-Israël) qui a consacré la marocanité du Sahara par les Etats-Unis. Le quatrième message confirme le choix des Etats-Unis de compter sur le rôle du Maroc pour soutenir Washington contre l’extension de l’influence de la Chine et de la Russie sur le continent africain. La situation géographique du Maroc fait du royaume une carte importante dans les plans stratégiques américains comme elle constitue, aussi, un atout pour le royaume dans la défense de ses intérêts supérieurs.

 

Quelles que soient les orientations de l’administration américaine, le Maroc demeure pour Washington un partenaire essentiel dans la défense de ses intérêts stratégiques. Preuve en est, les Etats-Unis ont élaboré avec le Maroc une feuille de route de coopération militaire pour les dix ans à venir (2020/2030). Le dernier message est adressé à l’opinion publique marocaine pour la rassurer sur notre sécurité nationale et la force de frappe des FAR, dont le professionnalisme et le courage sont reconnus à l’échelle mondiale.