Coronavirus: mise en garde contre la récupération politique | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Dons en nature
© Copyright : DR

Coronavirus: mise en garde contre la récupération politique

Par Amyne Asmlal le 25/03/2020 à 21h12

Kiosque360. La société civile met en garde les partis politiques contre toute tentative de surfer sur la vague de l'épidémie à des fins électorales.

aA

Certains partis politiques tenteraient déjà de profiter de la mobilisation générale contre le coronavirus pour gagner des points électoraux. L’Observatoire national pour la justice sociale vient ainsi de lancer un signal d’alarme pour attirer l’attention sur les velléités de certains partis politiques, rapporte Assabah qui, dans son édition du jeudi 26 mars, évoque la distribution de denrées alimentaires et la mise en place de dispositifs médicaux par des associations et intermédiaires proches de certains partis. Et cela a tout l’air d’une campagne électorale avant l’heure, ajoute le quotidien.

 

Cité par le journal, Mustapha Grine, président de l’Observatoire national pour la justice sociale, met donc en garde contre toute tentative de récupération politique des mesures prises par le gouvernement. Il s’agit, explique-t-il, d’une initiative de l’Etat, avec toutes ses composantes, qui a été mise en exécution par le gouvernement, avec la contribution des FAR et de la police. 

 

Le quotidien a d’ailleurs rappelé une récente mise en garde, à ce sujet, de la Fondation Mohammed V pour la solidarité qui a indiqué, lundi, que «toute personne ou entité souhaitant faire un don en nature pour participer à la lutte contre le coronavirus devait prendre directement attache avec les ministères de l’Intérieur et de la Santé, de manière à ce que leur acte solidaire serve directement à soutenir les efforts déployés par la santé publique et les autorités locales ».


La Fondation, poursuit Assabah, a précisé que, dans le contexte de mobilisation générale que connaît le Maroc dans la lutte contre la propagation du Covid-19 et suite à l’élan national de solidarité initié par le roi Mohammed VI, de nombreux citoyens marocains et institutions nationales avaient proposé, à travers la Fondation, des dons en nature pour renforcer les moyens de lutte.


A ce propos, souligne Assabah, la Fondation a conseillé toute personne et toute entité souhaitant faire un don en nature, notamment en matière d'équipements et consommables médicaux, produits alimentaires et d’hygiène, de prendre directement attache avec le ministère de l’Intérieur et le ministère de la Santé, de manière à ce que leur acte solidaire serve directement à soutenir les efforts déployés par la santé publique et les autorités locales. Par ailleurs, relève le quotidien, la Fondation a rappelé qu’il était impératif de suivre les recommandations des autorités sanitaires et de respecter les mesures de confinement mises en place pour la sécurité de l’ensemble des citoyens marocains.

 

En outre, rappelle également Assabah, le gouvernement a pris toutes les dispositions nécessaires pour assurer l’approvisionnement normal et régulier du marché en produits de consommation et d’hygiène, tout en veillant à ce que les commerçants ne profitent pas de l’occasion pour surstocker ces produits ou augmenter leurs prix.