Coronavirus. Officiel: El Othmani annonce le prolongement du confinement de trois semaines | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani

Le Chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani.

© Copyright : DR

Coronavirus. Officiel: El Othmani annonce le prolongement du confinement de trois semaines

Par Mohamed Chakir Alaoui le 18/05/2020 à 14h17 (mise à jour le 18/05/2020 à 19h10)

Le Chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, a annoncé ce lundi 18 mai 2020 devant le Parlement une prorogation du confinement et de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 10 juin. Le prolongement du confinement s'établit sur le même modèle que les deux précédents.

aA

La prorogation du confinement vise à lutter contre "les vecteurs" de propagation du Covid-19 surtout en cette période de fête de l'Aïd el-Fitr, précédée par les célébrations de la nuit du Destin.

 

Le confinement a permis, selon le Chef du gouvernement, d’éviter entre 300.000 et 500.000 infections par le Covid-19, ainsi que 9.000 à 15.000 décès. 

 

Le RO (taux de propagation du virus) s’établit aujourd'hui à 0,9% et il devrait se fixer à moins de 0,7% pour pouvoir déconfiner, selon El Othmani.

 

«On ne veut pas que l’Aïd el-Fitr se transforme de fête en deuil», a martelé le Chef du gouvernement. "Il est inadmissible de mettre en péril les acquis et les sacrifices consentis depuis le début du confinement sanitaire", a insisté El Othmani, soulignant que l'Exécutif a tracé les contours d'une vision globale pour la gestion du confinement dans la période à venir. 

 

L’apparition de nouveaux foyers ne permet pas de déconfiner, a ajouté El Othmani.

 

Coronavirus au Maroc: pas de levée du confinement le 20 mai, annoncera El Othmani

 

Le Chef du gouvernement a expliqué que la situation demeure stable et sous contrôle, mais pas entièrement rassurante eu égard à l'apparition de temps à autre de foyers familiaux et industriels du virus et à un certain relâchement observé dans le respect des dispositions du confinement.

 

Après l'Aïd el-Fitr, il sera procédé probablement à un déconfinement progressif, qui permettrait en particulier une relance de certains secteurs économiques avec un respect strict des mesures sécuritaires à savoir le port obligatoire du masque et la distanciation sociale.

 

Coronavirus: 450 cas d'infection dans un foyer industriel à Casablanca compromettent le déconfinement au Maroc

 

Le360 a appris que le déconfinement progressif pourrait concerner certaines professions libérales. Ainsi les ouvriers des travaux publics, les coiffeurs, les chauffeurs, ainsi que les unités industrielles seraient autorisés à reprendre leurs activités après l’Aïd.

 

Par ailleurs, un projet de loi de Finances rectificative sera élaboré dans les prochains jours, a annoncé le Chef du gouvernement.

 

"Vu les mutations liées à la conjoncture économique et mondiale née de la crise du Covid-19, et leurs répercussions sur les diverses hypothèses ayant encadré l'élaboration de la loi de Finances 2020, nous allons préparer un projet de loi de Finances rectificative afin d'activer le plan de relance de l'économie nationale", a déclaré El Othmani.