Covid-19 et CVE: le PAM critique la prédominance des ministres technocrates | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Abdellatif Ouahbi

Abdellatif Ouahbi, secrétaire général du PAM.

© Copyright : DR

Covid-19 et CVE: le PAM critique la prédominance des ministres technocrates

Par Hassan Benadad le 21/05/2020 à 23h10 (mise à jour le 22/05/2020 à 18h08)

Kiosque360. Le patron du PAM accuse le Chef du gouvernement d’avoir confié la gestion de la crise épidémiologique aux seuls ministres technocrates de la Santé et de l’Economie. D’où cette contradiction entre la prorogation du confinement et l’appel aux entreprises à reprendre leurs activités.

aA

Le Secrétaire général du PAM a émis des doutes quant à la capacité du gouvernement à gérer la pandémie de Covid-19 en ne respectant pas la valeur politique et constitutionnelle de l’institution du Chef du gouvernement. Abdellatif Ouahbi s’en est pris aux ministres technocrates en accusant le gouvernement d’avoir limité la gestion de la crise épidémiologique aux seuls ministres de la Santé et de l’Economie dans le cadre du comité de veille économique (VGE).

 

Un comité, poursuit le patron du parti du tracteur, qui détient désormais des pouvoirs multiples, voire bizarres dans certains cas. Il était censé, ajoute Ouahbi, être présidé par Saâd-Eddine El Othmani «en tant que Chef du gouvernement qui détient sa légitimité de la constitution. Il ne fallait pas donc alourdir ce comité avec le fardeau de la direction de l’économie nationale et de la gestion des dossiers sociaux sans aucune base constitutionnelle sachant que c’est vous qui déléguez les pouvoirs aux ministres».


Le Chef du gouvernement n’a pas tardé à répliquer, démontrant son agacement: «Ces affaires se règlent entre nous, ministres, et je ne sais pas pourquoi vous vous en mêlez». Et El Othmani d’ajouter: «Aucun ministre n’ose prendre une décision ou l’exécuter sans l’autorisation et la participation du Chef du gouvernement. Nous pouvons avoir des divergences sur la manière de traiter certains dossiers mais à la fin, on arrive à accorder nos violons dans un esprit démocratique».


Le quotidien Assabah rapporte, dans son édition du vendredi 22 mai, que le groupe du PAM avait peu apprécié le discours du chef du gouvernement sur la situation épidémiologique au Maroc. Le Secrétaire général du parti n'a pas mâché ses mots en s’adressant à Saâd-Eddine El Othmani: «Votre discours devait exposer des données claires sur l’évolution du coronavirus mais vous avez versé dans une longue rhétorique politique pleine de contradictions. Une fois, vous affirmez que le gouvernement maîtrise la situation et ensuite, vous dites que le virus est trop grand pour pouvoir être endigué par l’Exécutif. Ce qui vous a poussé à proroger le confinement pour trois semaines supplémentaires à la surprise générale».


Le patron du PAM démontre l’incohésion au sein du gouvernement en affirmant qu’El Othmani décrète la prorogation du confinement tandis que le ministre de l’Economie invite les entreprises à reprendre les activités après l’Aïd el-Fitr. Pis encore, Ouahbi accuse le gouvernement de profiter de l’état d’urgence sanitaire pour tenter de confiner les libertés des citoyens en essayant de faire passer en catimini le projet de loi sur les réseaux sociaux.