Crise du PAM: Benchamach réunit le Bureau fédéral à Fès, Akhchichine reçoit la presse à Rabat | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
benchemass akhchichine

Ahmed Akhchichine et Hakim Benchemass.

© Copyright : DR

Crise du PAM: Benchamach réunit le Bureau fédéral à Fès, Akhchichine reçoit la presse à Rabat

Par Khalid Mesfioui le 02/06/2019 à 10h01 (mise à jour le 02/06/2019 à 10h08)

Le Bureau fédéral du Parti Authenticité et Modernité (PAM), en proie à des lutes intestines pernicieuses, se réunit, ce dimanche 2 juin à Fès, sous la présidence de Hakim Benchamach. Pendant ce temps, Ahmed Akhchichine donnera une conférence de presse à Rabat.

aA

Le secrétaire général du PAM multiplie les réunions (et les décisions) en vue d'endiguer la cacophonie qu'a connue l'élection des membres de la commission préparatoire du congrès national du parti et le feuilleton de tir à la corde qui s'en est suivi.

 

Ce dimanche, une réunion du bureau fédéral du parti se tiendra à Fès sous la présidence de Hakim Benchamach, annonce un communiqué -laconique- diffusé hier, samedi 1er juin, sur le site du PAM (pam.ma). 

Coulisses d’une guerre dévastatrice au sein du PAM

 

Trois points sont à l'ordre du jour, selon cette même source:

- l'évaluation et répercussions de la réunion de la commission préparatoire du congrès,

- la situation organisationnelle du parti au niveau des régions,

- le suivi de l'activation du programme de restructuration des organisations du parti.

 

Ce n'est pas la première réunion dans une ville, hors de Rabat, fief du parti, que préside Benchamach. 

PAM: Mansouri met en garde contre la chute du parti

 

Il est également prévu qu'Ahmed Akhchichine, membre fondateur du parti et président du Conseil régional de Marrakech, limogé de son poste de secrétaire général-adjoint, tienne ce dimanche même une conférence de presse à Rabat.

 

Jusqu'ici à l'écart des projecteurs et de la polémique, Akhchichine risque fort bien d'ajouter aux soucis d'un tracteur, l'emblème du Parti Authenticité et Modernité, décidément bien en panne, tant les accusations portées à son encontre par son détracteur, Benchamach, sont à même de faire sortir de ses gonds l'homme le plus réservé de ce parti.