Crise du PAM: Benchamach se rétracte, ses détracteurs s'entêtent | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Hakim Benchamach

Hakim Benchamach, secrétaire général du PAM.

© Copyright : DR

Crise du PAM: Benchamach se rétracte, ses détracteurs s'entêtent

Par Mohamed Chakir Alaoui le 27/10/2019 à 14h22

Hakim Benchamach, président du Parti authenticité et modernité (PAM), vient de tendre la main aux contestataires du «Groupe de l'Avenir» en décidant hier d'annuler les mesures disciplinaires prises à l'encontre de certains d'entre eux, qui ont vite réagi ce dimanche en rejetant cette offre.

aA

«Le bureau fédéral du parti annonce avoir décidé, lors de sa réunion tenue le samedi 26 octobre à Rabat, de revenir sur les mesures disciplinaires prises contre certains membres du parti et ce, dans un geste d'apaisement en vue d'assurer la réconciliation interne», annonce un communiqué du PAM.

 

Et d’ajouter: «afin d'unir les rangs du PAM face à un contexte difficile, le bureau fédéral du PAM a décidé de revenir sur des mesures disciplinaires en tendant la main aux contestataires». 

Crise du PAM: Avortement de la tentative de réconciliation 

 

Contacté par Lle360, un des chefs de file de la contestation, Samir Goudar, dont la désignation à la tête de la commission préparatoire du 4e congrès vient d'être rejetée par une décision de justice, a dit refuser la main tendue de Benchamach en se montrant intransigeant sur des questions fondamentales.

 

«Benchamach, a-t-il estimé, n'a pas annulé toutes les mesures disciplinaires. Tant que Mohamed Hamouti n'a pas été réhabilité dans son poste de président du bureau fédéral, toutes les autres démarches sont infondées et inacceptables», a-t-il conclu.

 

La crise interne qui secoue ce parti de l'opposition depuis plusieurs mois est donc encore loin d’être réglée.