Distinction de M. Hammouchi de la Grande Croix du mérite policier: Madrid persiste et signe | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Hammouchi décoration

Abdellatif Hammouchi avait reçu, en octobre 2014 à Madrid, la décoration de «La croix honorifique de mérite policier avec distinction rouge». 

© Copyright : MAP

Distinction de M. Hammouchi de la Grande Croix du mérite policier: Madrid persiste et signe

Par M'Hamed Hamrouch le 03/02/2020 à 11h59 (mise à jour le 03/02/2020 à 14h05)

La distinction du patron du pôle DGSN-DGST, Abdellatif Hammouchi, actée le 20 septembre 2019, fait enrager la coalition politique basque, Euskal Herria Bildu, qui a argué de présumées «violations au Sahara» pour tenter de la discréditer. Voici la réponse du ministère de l’Intérieur espagnol.

aA

La coalition politique basque, Euskal Herria Bildu («Réunir le pays basque»), semble trouver à redire sur la distinction du patron du pôle DGSN-DGST, Abdellatif Hammouchi, de la Grande Croix du Mérite policier, actée le 20 septembre 2019, à l'issue d'un Conseil des ministres présidé par le Roi d'Espagne, Felipe VI.

 

 

Resp Min Intér Esp

La réponse du ministère espagnol de l'Intérieur aux élucubrations de la coalition politique basque, Euskal Herria Bildu. 

© Copyright : DR

 

 

 

La coalition politique basque  a même saisi le ministère espagnol de l’Intérieur au sujet de cette distinction, via une question écrite qu’elle lui a récemment adressée, en présentant, pour étayer ses griefs, de prétendues «violations sécuritaires» qui seraient commises au Sahara marocain.

Espagne: Abdellatif Hammouchi reçoit la Grande croix du Mérite policier

 

Voilà un bien curieux «argument», qui semble tout droit sorti de l’attirail propagandiste du front séparatiste du polisario, dont les connivences avec cette coalition politique basque, fondée en 2012, ne sont pas à démontrer, pas plus d’ailleurs qu’avec les prisonniers du bras armé de l'ETA, organisation indépendantiste basque d'inspiration marxiste-léniniste. 

 

La main du front séparatiste du polisario, et de son mentor algérien, derrière cette énième basse manoeuvre n'est ainsi pas à démontrer.

 

Et ce n’est surtout pas cette très ferme réponse de Madrid qui dira le contraire. Dans sa réponse écrite, dûment signée, rendue publique pas plus tard que le 29 janvier 2020, le ministère espagnol de l’Intérieur a motivé cette haute distinction par «l’implication personnelle» du patron du pôle sécuritaire DGSN-DGST, Abdellatif Hammouchi, dans «la collaboration étroite» qui lie le royaume du Maroc à l’Espagne.

 

Hammouchi

La nouvelle distinction d'Abdellatif Hammouchi a été entérinée samedi 20 septembre en Conseil espagnol des ministres, présidé par le Roi d'Espagne Felipe VI.

© Copyright : DR

 

 

Une «étroite collaboration» qui a permis à l’Espagne de mettre en échec bien des attaques terroristes, avec ce que cela aurait pu comporter, à Dieu ne plaise, en termes de pertes humaines et de dégâts matériels. 

 

«Monsieur Abdellatif Hammouchi est le dirigeant général de la sécurité du territoire du royaume du Maroc. Ce corps policier est compétent en matière de lutte antiterroriste», fait valoir le ministère espagnol de l’Intérieur, précisant que la proposition de distinction de M. Hammouchi a été présentée par la Direction générale de la Garde civile, «conformément aux normes stipulées pour l’octroi de ce genre de distinctions».