Le360 Actualités Maroc

ع
magistrature
© Copyright : DR

Droits de l'Homme: le Club des magistrats torpille le rapport américain

Par Mohamed Chakir Alaoui le 02/06/2016 à 00h54 (mise à jour le 02/06/2016 à 01h14)

Le Club des magistrats du Maroc, une association reconnue pour son indépendance à l'égard des pouvoirs publics, vient d'infliger une cinglante leçon au département d'Etat américain en rejetant les fausses allégations sur la justice au Maroc et en reconnaissant les progrès réalisés dans ce domaine.

aA

Dans un communiqué parvenu à Le360, le Club des magistrats -une association active et critique à l'égard du gouvernement depuis l'instauration de la nouvelle constitution- affirme rejeter "catégoriquement dans la forme et dans le fond" les allégations erronées sur la justice au Maroc, contenues dans le rapport du département américain. Les magistrats de cette corporation jalouse de sa liberté d'action ont de même condamné "l'accusation injuste selon laquelle la corruption est systématique dans le système judiciaire.

 

Il faut noter, dans ce contexte, que plusieurs ambassades occidentales, notamment celles des Etats-Unis et de la France, avaient vu d'un bon œil la création de ce Club des magistrats, sans dire qu'elles avaient apporté leur soutien à la naissance de cette corporation. Or, c'est ce même Club des magistrats qui vient de leur infliger une cinglante leçon en affirmant que le rapport du département américain comporte des "jugement inappropriés, injustes, fallacieux sur la situation de la justice dans notre pays".