Egypte. Protestant contre la carte du Maroc, une responsable algérienne se fait tirer les oreilles | www.le360.ma

ع
Drapeau du Maroc
© Copyright : DR

Egypte. Protestant contre la carte du Maroc, une responsable algérienne se fait tirer les oreilles

Par Le360 (avec MAP) le 28/11/2019 à 10h08 (mise à jour le 28/11/2019 à 12h54)

La représentante de l'Algérie à la réunion du Comité intergouvernemental des hauts fonctionnaires et des experts (ICSOE) pour l'Afrique du Nord a été recadrée par les organisateurs après une intervention hors sujet.

aA

La représentante de l'Algérie à la réunion du Comité intergouvernemental des hauts fonctionnaires et des experts (ICSOE) pour l'Afrique du Nord qui se tient à Assouan, en Egypte, a été recadrée par les organisateurs après sa protestation sur l'affichage de la carte complète du Maroc montrant sa souveraineté sur les provinces du Sud.

 

La représentante de l'Algérie a, en fait, voulu attirer l'attention des organisateurs, en l'occurrence la Commission Economique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA), sur "une grave erreur", à savoir la suppression d'"un Etat entier" de la carte avant d'être recadrée par la diplomate tunisienne Lilia Hachem Naas, directrice du Bureau sous régional Afrique du Nord de la CEA, affirmant que la carte présentée est celle reconnue par l'ONU.

 

La diplomate tunisienne a appelé à ne pas politiser la réunion dans la mesure où la thématique porte sur la facilitation des échanges et la réalisation de l'intégration régionale, une mise au point très appréciée par l'assistance comme en témoignent ses applaudissements.

 

Dans des déclarations à la MAP, les participants se sont dits étonnés de l'intervention de la représentante de l'Algérie, qui, selon eux, dénote d'une méconnaissance et d'une ignorance flagrantes du sujet.

 

De même, ils ont salué l'expérience avant-gardiste du Royaume en matière de facilitation des échanges et de consolidation de la coopération régionale notamment avec les pays africains.

Carte du Maroc tronquée de son Sahara: le Saoudien Turki al Sheïkh fait amende honorable

 

Dans ce sens, tout au long des présentations et des débats sur les expériences nationales dans le domaine de la facilitation des échanges et la concrétisation de la complémentarité régionale, les représentants des pays participant et des experts d'Egypte, de Mauritanie, de Tunisie et de Soudan ont mis en avant le progrès réalisé par le Maroc en la matière, estimant que le Royaume doit être érigé en modèle dans la facilitation des échanges en Afrique.

 

Les participants au Comité intergouvernemental des hauts fonctionnaires et des experts (ICSOE) pour l'Afrique du Nord (24-28 novembre) se penchent sur plusieurs sujets, notamment la conjoncture économique en Afrique du Nord, les questions d’intégration régionale et de création d’emplois, ainsi que les orientations stratégiques de la Commission économique pour l’Afrique.

 

Le Maroc est représenté à ce conclave par des experts, des responsables et des cadres représentant le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, le ministère de l'Economie et des Finances, le ministère de l’Énergie, des Mines et de l'Environnement et le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique, en plus du Haut-Commissariat au plan.