El Othmani et l'ONEE: le 2è contrat-programme verra-t-il le jour aujourd'hui? | www.le360.ma

ع
Saad Eddine El Othmani

Saâd Eddine El Othmani, chef du gouvernement. 

© Copyright : DR

El Othmani et l'ONEE: le 2è contrat-programme verra-t-il le jour aujourd'hui?

Par Mohamed Chakir Alaoui le 10/07/2019 à 17h32

Le chef du gouvernement préside ce mercredi le conseil d'administration de l'Office national de l'électricité et de l'eau (ONEE). Deux points majeurs à l'ordre du jour: le déficit de cet organisme et le 2è contrat programme Etat-ONEE.

aA

Saâd El Othmani sera accompagné, au cours de cette réunion, de pas moins de dix ministres – donc tiendra quasiment un mini-conseil de gouvernement- ainsi que différents représentants, également invités à débattre des résultats du premier contrat-programme de l’ONEE, alors que cette entreprise étatique est largement déficitaire.

 

Lieu choisi pour la tenue de ce conseil d’administration: le siège de l'ONEE, à Rabat.

 

Durée de cette réunion: toute la journée.

Propos polémiques de Rabbah: en chiffres, voici combien on consomme d’électricité chez l’ONEE

 

Les dernières réalisations de l’ONEE ont été mises sur pied grâce aux contributions financières émanant de plusieurs fonds étrangers, notamment l'Agence française de développement (AFD) et la Banque européenne d'investissement (BEI).

 

A titre de rappel, le premier contrat-programme Etat-ONEE (2014-2017) contenait un engagement financier du gouvernement de l'ordre de près de 22 milliards de dirhams.

 

Pour soutenir ce plan, il a fallu augmenter les prix auprès des abonnés au réseau de l’ONEE les services de distribution d’eau et d’électricité.

 

A la fin de l’année 2017, la trésorerie de l'ONEE affichait un déficit global de 35 milliards de dirhams.

Vidéo. Monde rural: voici la stratégie de l'ONEE

 

Troisième point de ce conseil d’administration, et non des moindres, qui sera également débattu: celui de la question du processus de fusion des deux offices, celui de l'électricité et celui de l'eau.

 

Depuis le départ de Ali Fassi-Fihri, en avril 2018, l'ONEE est désormais dirigée par Abderrahim El Hafidi.