Élections 2021: Hamid Narjiss quitte le PAM pour l'USFP | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Hamid Narjiss

Hamid Narjiss.

© Copyright : DR

Élections 2021: Hamid Narjiss quitte le PAM pour l'USFP

Par Hassan Benadad le 03/06/2021 à 22h00

Kiosque360. L’ex-président de la région de Marrakech-Safi, Hamid Narjis, a annoncé avoir quitté le PAM pour rejoindre officiellement l’USFP. Il se présentera, sous la bannière socialiste, aux prochaines élections législatives et régionales dans la province de Rhamna.

aA

L’ex-dirigeant du PAM, Hamid Narjiss, a mis fin à toutes les supputations sur sa nouvelle destination partisane en annonçant son adhésion à l’USFP sous la bannière de laquelle il se présentera aux élections législatives et régionales.


Le quotidien Al Massae rapporte, dans son édition du vendredi 4 juin, que l’oncle du conseiller royal Fouad Ali El Himma, sera candidat aux élections législatives dans la province de Rhamna. Lors d’une rencontre, tenue mercredi dernier, au domicile du parlementaire Abdellatif Zaim, l’ex-dirigeant PAMiste a révélé qu’il conduira, en compagnie de plusieurs présidents et conseillers communaux qui ont quitté le PAM, les candidats socialistes lors des prochaines échéances électorales.


Ce renfort substantiel va permettre à l’USFP de retrouver sa force électorale dans la région de Marrakech-Safi. Selon certaines sources, la candidature de Hamid Narjiss a mis dans l’embarras plusieurs dirigeants du PAM qui n’hésitent pas à affirmer que leur ancien collègue a de fortes chances de décrocher un ou deux sièges parlementaires.


En revanche, le PAM risque de sortir bredouille des élections parlementaires et régionales dans la région. D’autant plus que plusieurs élus du PAM, du RNI et d’autres partis ont rejoint la liste de Hamid Narjiss.


Le quotidien Al Massae rapporte que l’ancien coordinateur du RNI, Abdelaziz Alaoui, a rejoint l’USFP en compagnie de dizaines de militants, parmi lesquels se trouvent des dirigeants influents, des présidents et des conseillers communaux du parti de la Colombe. Lors de cette rencontre, plusieurs nouveaux arrivants ont exprimé leur joie d’aborder ces élections sous la conduite de Hamid Narjiss en arborant le fanion socialiste. L’ex-dirigeant du RNI, Abdelaziz Alaoui, s’est dit heureux de travailler avec un dirigeant de la trempe de Hamid Narjiss au service de  l’intérêt de la province et de la nation.


Son engagement politique, poursuit-il, n’a pas pour objectif de remporter un siège parlementaire mais de contribuer au développement de la région et du pays. La décision de Narjiss et de ses partisans de rejoindre l’USFP survient après la déclaration faite à la presse, fin avril dernier, par le patron du PAM. Abdellatif Ouahbi avait, en effet, annoncé que Hamid Narjiss ne se présenterait pas à Rhmana au nom du PAM en raison de certaines divergences avec l’ancien président de la région de Marrakech-Safi.