Le360 Actualités Maroc

ع
FATIMA KHAIR ACTRICE

L'actrice Fatima Khair.

© Copyright : DR

Élections 2021: l'actrice Fatima Khair sur la liste régionale du RNI pour Casablanca

Par Amyne Asmlal le 15/08/2021 à 22h07

Kiosque360. Des personnalités publiques et des personnes jusque-là inconnues du grand public, le RNI veut conquérir les urnes avec de nouveaux profils. Ses candidats sont pour 21% des jeunes de moins de 45 ans. Sur ses listes régionales des femmes, la moitié des candidates a moins de 40 ans.

aA

Le bureau politique du RNI vient de valider la liste définitive de ses candidats pour les législatives du 8 septembre. Entre autres surprises apportées par ces listes, la désignation de l’actrice Fatima Khair, connue notamment pour sa présentation dans le célèbre long métrage « Classe N°8», comme mandataire de la liste régionale du parti au niveau de Casablanca-Settat. Le parti espère ainsi faire d’une pierre deux coups, capitaliser sur la renommée de cette artiste pour décrocher au moins un siège parlementaire sur la liste régionale et enrichir ses listes de nouveaux profils qui n’ont, auparavant, jamais participé aux élections.

 

L’actrice, par ailleurs épouse du comédien Saad Tsouli, n’est pas le seul nouveau visage que le RNI présente aux électeurs, relève le quotidien Al Akhbar dans son édition du lundi 16 août. C’est ainsi, explique le quotidien, que le bureau politique du parti a validé la candidature de Yasmine Lamrhaouar, numéro deux de l’organisation de la jeunesse du parti, en tant que tête de liste régionale au niveau de Rabat-Salé-Kénitra. Dans la région de Ghelmim-Oued Noun, c’est  Nadia Bouaida, un visage très connu à Guelmim, qui a été choisie comme mandataire de la liste. A Souss-Massa, le parti a choisi une autre personnalité tout aussi connue au niveau local, mais qui en est sans doute à sa première expérience électorale. Il s’agit de Zaina Id Hali, fille du milliardaire et homme d'affaires décédé récemment, Brahim Id Hali, plus connu sous le nom de Bicha.

 

Globalement, la liste des candidatures validée par le bureau politique samedi 14 août comporte un grand nombre de jeunes. Ainsi, au moins un candidat sur cinq, c’est-à-dire 21% des candidats, présenté dans les circonscriptions locales pour les législatives du 8 septembre est âgé de moins de 45 ans. Pour ce qui est des candidates sur les listes régionales réservées aux femmes, 50% sont âgées de moins de 40 ans.

 

Cela dit, citant Rachid Talbi Alami, ancien ministre et actuel membre du bureau politique, le quotidien affirme que le RNI se montre tout à fait prêt pour diriger le futur gouvernement. Plus encore, ajoute le quotidien, le parti aurait même jeté son dévolu, dès à présent, sur les ministères à caractère social. Ce qui lui permettrait, poursuit la même source, de mettre en exécution le volet social de son programme électoral. Chose, assure le quotidien, citant la même source, qui ne devrait pas nécessiter plus de fonds que ceux actuellement mis à la disposition des ministères concernés.

 

De manière générale, relève Al Akhbar, l’ancien ministre assure que son parti est déterminé, une fois aux affaires, à mettre en œuvre l’intégralité de son programme électoral. Car, explique-t-il, les engagements et les mesures annoncées par le RNI dans le cadre de son programme ne sont pas de vaines promesses électorales. Bien au contraire, souligne-t-il, ce sont des mesures concrètes et réalisables qu’il entend bien concrétiser.