Le360 Actualités Maroc

ع
Aziz Akhannouch

Aziz Akhannouch, président du RNI.

© Copyright : DR

Élections 2021: le RNI à l’assaut de Ouezzane, l’une des forteresses du PAM

Par Mohamed Younsi le 27/08/2021 à 21h20

Kiosque360. Le RNI aurait surpris ses concurrents politiques dans la région Tanger-Tétouan Al Hoceima, en présentant des candidatures potentielles dans la ville de Ouezzane, jusque-là fief du PAM. Les détails.

aA

La circonscription électorale locale d’Ouezzane ne restera pas, semble-t-il, un fief du parti authenticité et modernité (PAM). Cette circonscription, qui était liée au leader du Tracteur, Laârbi Mharchi depuis des années, changerait de couleur à l’occasion de ces élections communales, régionales et législatives du 8 septembre.


C’est du moins ce que des observateurs laissent entendre en parlant des candidatures potentielles du Rassemblement national des indépendants (RNI) dans cette circonscription, rapporte le quotidien Al Akhbar dans son édition du week-end des 28 et 29 août.
D’après les sources du quotidien, le parti de la Colombe aurait mis à profit ses déplacements dans la région lors des débats autour de son programme «la voie de la confiance» pour nouer des contacts avec la population locale et convaincre les habitants de la région d’adhérer à son projet politique. Ceci au moment où le leader du PAM, Laârbi Mharchi, faisait l’objet de plaintes qui demeurent encore à l’étude sur le bureau des éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) pour des dysfonctionnements qui auraient émaillé des marchés publics dans la ville d’Ouezzane.


S’ajoutent à cela, poursuit le quotidien, les tiraillements qui déchirent le parti du Tracteur et qui l’ont affaibli, provoquant un séisme dans certaines régions. Ce qui aurait poussé des figures en vue du parti à rejoindre le Rassemblement national des indépendants dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, indiquent les mêmes sources. C’est le cas de Fatima Hassani, présidente sortante du conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima ou encore celui de Fouzia Hamdi, membre de la commune urbaine d’Ouezzane. Ces femmes leaders dans la région et plusieurs autres profils recrutés par le RNI ont renforcé les rangs de la Colombe, qui a ainsi consolidé sa position dans la région.