Elections 2021: le RNI tisse sa toile | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Aziz Akhannouch

Aziz Akhannouch.

© Copyright : DR

Elections 2021: le RNI tisse sa toile

Par Mohamed Deychillaoui le 01/07/2019 à 23h43

Kiosque360. Petit à petit, la colombe fait son nid. Les organisations parallèles du Rassemblement national des indépendants se mettent en place. Ce week-end, Aziz Akhnnouch, patron du parti, a présidé deux rencontres des taximen et ingénieurs du parti.

aA

Le Rassemblement national des indépendants (RNI) vient de renforcer ses structures avec la mise sur pied de ses deux premières organisations parallèles au sein des secteurs socio-professionnels du pays. Le quotidien Al Akhbar rapporte, dans son édition du mardi 2 juillet, que la ville d’Inezgane (province d’Aït Melloul-Inezgane) a abrité ce week-end le congrès constitutif de l’Association des professionnels du secteur des taxis (grands et petits), affiliée au RNI.

 

Aziz Akhannouch a présidé, aux côtés de plusieurs autres membres du bureau politique de son parti, ce congrès sectoriel qui a réuni un millier de représentants des professionnels du secteur des taximen venus de toutes les régions et provinces du royaume.

 

Se félicitant de la création de cette structure, le président du RNI a mis en exergue l’importance du secteur du transport par taxis dans le tissu économique du pays. Mieux, il a estimé que cette nouvelle structure sera d’un apport décisif pour le RNI puisque les chauffeurs des petits et grands taxis ont l’avantage sur les autres militants politiques d’être à proximité, en contact direct, permanent et quotidien, avec les différentes couches de population.

 

Al Akhbar rappelle qu’Aziz Akhannouch avait auparavant présidé, samedi dernier à Tanger, le premier rassemblement d’une organisation parallèle. Il s’agit du premier forum des ingénieurs marocains du RNI, dont certains exerçant en Europe. Au cours de ce rassemblement, le chef du parti de la colombe a exhorté les quelque 1100 ingénieurs réunis à occuper le terrain politique et à s’intéresser activement aux affaires du développement de leur pays. Surtout que ce secteur professionnel, présent dans tous les secteurs de la vie économique, peut grandement aider à infléchir la décision politique dans le sens d’un développement intégré et durable du royaume.

 

Akhannouch a promis que le RNI ratissera large, et que plusieurs organisations socio-professionnelles affiliées au parti verront prochainement le jour. Une dynamique qui laisse présager que le RNI, jusqu’ici parti de notables, est en train de se transformer en véritable parti de masse en prévision des échéances de 2021, qu’il compte bien remporter haut la main.