Élections 2021: l’Istiqlal appelle à suspendre les inaugurations de projets par les ministres | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
conseil de gouvernement

Conseil de gouvernement du 7 janvier 2021.

© Copyright : DR

Élections 2021: l’Istiqlal appelle à suspendre les inaugurations de projets par les ministres

Par Hassan Benadad le 23/04/2021 à 21h42

Kiosque360. L’Istiqlal met en garde contre l’utilisation des moyens de l’Etat à des fins électorales. Sa direction appelle à la suspension des inaugurations ministérielles et demande à l’administration territoriale de superviser les actions de charité.

aA

Le comité exécutif du parti de l’Istiqlal (PI) met en garde contre l’utilisation des moyens de l’Etat et le lancement de certains projets avant la fin du mandat du gouvernement. Le quotidien Assabah rapporte, dans son édition du week-end (24 et 25 avril), que la direction du PI souligne que ces pratiques conjuguées avec des actes de bienfaisance et de charité visent à «soudoyer» les électeurs à l’approche des échéances électorales. Pis encore, ajoute le PI, certains partis ne se gênent pas pour donner la priorité à une province ou à une région afin que ses habitants bénéficient de fonds de développement et de programmes de solidarité dans une course électorale déloyale et illégale.

 

Du coup, le comité exécutif du PI a appelé les composantes du gouvernement à se conformer aux exigences de la responsabilité politique et éthique en cessant de procéder à des inaugurations ministérielles pendant la période qui précède les élections. La direction du PI attire l’attention sur la gravité des faits relayés par les réseaux sociaux, que les partis utilisent afin de mener des campagnes électorales prématurées par le biais d’actions d’aide humanitaire. Ces politiques, poursuit le même intervenant, profitent de la précarité des citoyens qui souffrent des répercussions de la pandémie pour leur offrir des paniers alimentaires conditionnés par l’adhésion partisane.


Le quotidien Assabah rapporte que la direction du parti de la Balance a appelé l’administration territoriale à contrôler et superviser ces actions de charité afin qu’elles ne soient pas utilisées à des fins électorales. Le comité exécutif du PI a, par ailleurs, appelé le gouvernement à verser l’aide financière aux employés des secteurs touchés par le couvre-feu y compris ceux qui travaillent dans le secteur informel et ce avant le mi-ramadan au plus tard.


Le gouvernement devra en outre, poursuit le PI, soutenir les secteurs impactés par la crise épidémiologique notamment les artisans menacés de faillite. L’Istiqlal qui loue le chantier royal relatif à la généralisation de la protection sociale appelle le gouvernement à mobiliser tous les moyens nécessaires pour la réussite de ce projet.