Élections 2021: une rencontre entre le PPS et le PJD pour régler les différends | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Photomontage. El Othmani / Benabdellah

Saâd-Eddine El Othmani, secrétaire général du PJD, et Nabil Benabdallah, SG du PPS.

© Copyright : DR

Élections 2021: une rencontre entre le PPS et le PJD pour régler les différends

Par Mohamed Chakir Alaoui le 20/07/2021 à 14h40

Afin d'enterrer la hache de guerre entre le PJD et le PPS, Saâd-Eddine El Othmani et Nabil Benabdallah préparent une rencontre des bureaux politiques des deux partis.

aA

"A travers cette réunion conjointe prévue la semaine prochaine, nous voulons régler les différends nés notamment après les sorties médiatiques des deux leaders", ont déclaré, pour Le360, des dirigeants du parti de la Lampe et du parti du Livre.

 

Il faut dire que ces derniers jours, les chefs des deux partis ont échangé des propos virulents. Un des points culminants du désaccord a été atteint lorsque Nabil Benabdallah a déclaré que le gouvernement d'El Othmani n'a pas été à "la hauteur de sa mission", pointant du doigt les "divergences internes" qui ont affaibli le bilan du gouvernement.

Benabdallah furieux contre El Othmani, voici pourquoi 

 

Répliquant rapidement, le patron du PJD, par ailleurs chef de l'Exécutif, a évoqué les dysfonctionnements qui ont entravé le plan de développement Manar Al Moutawassit d'Al Hoceima (2015), quand Nabil Benabdallah était à l'époque ministre de l'Habitat. "Une part de la responsabilité incombe à votre parti et c'est la raison pour laquelle il y a eu votre départ du gouvernement", avait déclaré en substance Saâd-Eddine El Othmani au cours de la présentation du bilan de gouvernement devant la Chambre des représentants.

 

Le patron du PPS a annoncé, lundi 19 juillet, les prémices d'une réconciliation. Il a affirmé avoir reçu, en fin de semaine à Rabat, une délégation du PJD conduite par Slimane El Amrani, le numéro deux du parti, et Driss El Azami El Idrissi, président du conseil national du parti de la Lampe. "Nous allons réunir la semaine prochaine les bureaux politiques des deux partis afin de tourner la page des différends", a-t-il souligné.