Élections. L’opposition demande plus de discrimination positive pour inciter les jeunes à voter | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
bureau de vote

Bureau de vote. 

© Copyright : DR

Élections. L’opposition demande plus de discrimination positive pour inciter les jeunes à voter

Par Rahim Sefrioui le 22/07/2020 à 13h28

Pour inciter les jeunes à participer à l’action politique et aux élections, l’opposition (PAM, Istiqlal et PPS) demande des avantages pour ceux qui votent. Voici ce qu’elle propose dans un récent mémorandum.

aA

L’opposition composée du PPS, du PAM et de l’Istiqlal lance des pistes de réflexion et de réforme pour amener les jeunes à s’impliquer dans la vie politique du pays et surtout à prendre part aux élections. Dans un mémorandum collectif, présenté ce mercredi 22 juillet à Rabat par leurs trois chefs de file (Ouahbi, Baraka et Benabdallah), ces partis veulent d’abord rendre obligatoire (sans le dire explicitement) l’inscription sur les listes électorales.

 

Les partis politiques remettent la question du vote obligatoire sur le tapis

 

Les trois partis veulent que l’autorité inscrive automatiquement ceux et celles qui atteignent l’âge de 18 ans sur les listes électorales et, en plus, qu'une campagne pour la généralisation de la CNIE soit menée auprès de cette catégorie.

 

Pour la première fois dans l’histoire du Maroc, des partis politiques demandent une «rétribution» pour ceux qui ne boudent pas les urnes: une exonération totale du droit de timbre pour la CNIE et une exonération partielle pour le droit de timbre pour le passeport.

 

Législatives 2016: le parti des abstentionnistes

 

Les trois partis veulent aussi faire du vote un atout pour l’accès à la Fonction publique ou la nomination aux postes de responsabilité.

 

Ils demandent aussi que le vote soit une des conditions pour bénéficier des programmes sociaux comme le logement social et de l’Entraide nationale.

 

Ce mémorandum va être remis au chef du gouvernement.