Elections partielles: le cadeau de Benkirane au PAM | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Abdelilah Benkirane

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD).

© Copyright : Dr

Elections partielles: le cadeau de Benkirane au PAM

Par Mohamed Younsi le 15/09/2017 à 22h26

Kiosque360. Le SG du PJD, Abdelilah Benkirane aurait décidé de ne présenter aucun candidat au nom de son parti dans la circonscription électorale d’Agadir-Ida Outanane dans l’intention de baliser la voie devant Hamid Ouahbi du PAM en vue de récupérer le siège invalidé par la Cour constitutionnelle.

aA

Apparemment, les élections législatives partielles, devant avoir lieu le 5 octobre prochain dans les circonscriptions locales d’Agadir-Ida Outanane, de Taroudant Nord et de Béni Mellal pour pourvoir trois sièges suite à l'invalidation par la Cour constitutionnelle de l'élection de trois parlementaires, n’obéiront pas à la logique traditionnelle régissant les rapports de force entre la majorité et l’opposition. En effet, le secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD), Abdelilah Benkirane aurait décidé de ne présenter aucun candidat aux élections législatives partielles dans la circonscription locale d’Agadir-Ida Outanane.

 

Selon le quotidien Akhbar Al Yaoum, qui rapporte l’information dans son édition de ce week-end des 16 et 17 septembre, Benkirane aurait agi de la sorte dans l’intention de baliser la voie devant Hamid Ouahbi, frère de l’avocat et leader du Parti authenticité et modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi, pour récupérer son siège qui avait été invalidé par les sages de la Cour constitutionnelle.
C’est d’ailleurs ce qu’a affirmé une source de la direction du parti de la Lampe au quotidien arabophone. Et de préciser que «Me Abdellatif Ouahbi a vivement remercié Benkirane pour cette initiative, lui annonçant toutefois que son frère n’a pas l’intention de se présenter dans la circonscription où il avait remporté un siège à la Chambre des représentants».

 

A propos de cette générosité politique en faveur du PAM, une source proche de l’ancien chef du gouvernement a affirmé au quotidien que «le geste de Benkirane était à l’adresse de Me Abdellatif Ouahbi, qu’il respecte, et non pas pour le PAM». Et de préciser que «la faveur de Benkirane était en guise de récompense à Me Ouahbi pour ses prises de positions à un moment où Ilyass El Omari était à l’apogée de son pouvoir».

 

Après ce renvoi de l’ascenseur à Me Ouahbi, en guise de reconnaissance pour ses positions et l’attitude de ce dernier, Benkirane a donné le feu vert à ses troupes à Agadir en vue de lui faire des propositions relatives à la candidature du parti de la Lampe dans cette circonscription. Ainsi, Benkirane aurait frappé d’une seule pierre deux coups: un clin d’œil envers le PAM et un message laissant entendre qu’il est toujours maitre à bord du navire de la Lampe.