Espagne. Le parti d’extrême droite Vox veut des murs et l’armée aux frontières de Sebta et Melilla | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Javier Ortega Smith

Javier Ortega Smith, SG du parti Vox.

© Copyright : DR

Espagne. Le parti d’extrême droite Vox veut des murs et l’armée aux frontières de Sebta et Melilla

Par Rahim Sefrioui le 12/09/2019 à 14h10

Le groupe parlementaire du parti d’extrême droite Vox a déposé, ce jeudi au Congrès, une proposition réclamant "la construction de murs à la frontière espagnole avec le Maroc » et que l'armée surveille ces frontières. Les détails.

aA

Le parti d’extrême droite revient à la charge concernant les frontières des deux présides occupés de Sebta et Melilla.

 

Ce jeudi 12 septembre, Iván Espinosa de los Monteros et Javier Ortega Smith, deux figures de proue de Vox, ont tenu une conférence de presse pour décliner leur proposition portant sur la construction de murs à la frontière et la collaboration de l'armée à la surveillance de ces frontières par voies terrestre, maritime et aérienne, rapporte l’agence EFE.

 

Péril «VOX»: les Marocains d’Espagne inquiets

 

Vox demande ainsi le remplacement immédiat des clôtures actuelles par des murs en béton de 5 à 6 mètres de haut. Ortega Smith a souligné que l'Espagne devrait demander le concours d'autres Etats européens pour financer ces murs.

 

Vox exige également que les accords de 1992 avec le Maroc sur la circulation des personnes, le transit et la réadmission des étrangers entrés illégalement et sur la prévention de l'immigration illégale de mineurs non accompagnés, de leur protection et de leur retour concerté (daté de 2012) soient effectivement mis en œuvre.

 

Le parti d’Extrême droite Espagnol Vox attaque les Marocains de Mellilia

 

En plus d’une rémunération "adéquate et juste" des agents déployés aux frontières, Vox demande de les doter de véhicules anti-émeutes, d’armes à balles en caoutchouc et même d’armes à feu électriques.