Essaouira. Le roi Mohammed VI accomplit la prière du vendredi à la Mosquée Lalla Amina | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI.

© Copyright : DR

Essaouira. Le roi Mohammed VI accomplit la prière du vendredi à la Mosquée Lalla Amina

Par Le360 (avec MAP) le 17/01/2020 à 15h30 (mise à jour le 17/01/2020 à 17h56)

Le roi Mohammed VI, Ami Al-Mouminine, a accompli la prière du vendredi à la Mosquée Lalla Amina à Essaouira.

aA

Au début de son prêche, l'imam a mis l’accent sur l’importance en Islam de rivaliser dans les bonnes œuvres, d’encourir à la soumission au Créateur et de concourir aux bienfaits, en tant que vertus cardinales qui confèrent aux vertueux d’entre les hommes les meilleures positions.

 

Selon lui, le Créateur a ordonné aux vertueux d’encourir aux actions louables et a magnifié la rétribution et la récompense réservées à ceux qui s’y emploient.

 

La finalité suprême des versets coraniques louant les Hommes qui, par crainte et soumission au Seigneur, encourent aux bonnes œuvres, est de mobiliser les élans et de libérer les ressorts profonds, a-t-il noté. Or, l’impact de cette mobilisation des énergies revêt une éloquence particulière lorsqu’elle se traduit par des actions pratiques et des réalisations concrètes, a-t-il poursuivi.

 

En ces temps-ci, pour la Nation marocaine, a-t-il relevé, Sa Majesté le Roi, Amir Al-Mouminine, que Dieu Le préserve, est l’incarnation parfaite de l’action sur les plans qualitatif et quantitatif, comme en témoignent les ordres et les orientations que donne le Souverain, et l’inauguration et le suivi des projets de réformes porteurs d’avantages et de bienfaits.

 

Au premier chef de cette inlassable action du Souverain, figurent l’amélioration des conditions de vie, avec en tête la création des opportunités d’emploi, outre la lutte contre la carence des besoins essentiels, notamment l’eau potable et les ressources d’irrigation, a-t-il soutenu.

 

L’imam a souligné que les Marocains sont témoins que chaque fois que le Souverain se rend dans une province, Sa visite est porteuse de divers bienfaits au grand bonheur de Ses fidèles sujets qui s’en trouvent comblés, tant leur aspiration à une vie digne est satisfaite.

Il a indiqué que le bon exemple suppose l’existence de gens capables de s’en inspirer et d’en apercevoir le message mobilisateur au niveau des individus et des collectivités.

 

Aussi a-t-il soutenu que quiconque se prévaut d’appartenir à l’Islam se doit de se remettre lui-même en question avant d’interroger autrui, et quiconque aspire à la bénédiction divine, ici-bas comme dans l’au-delà, de travailler sans relâche et de rendre constamment grâce au Créateur.

 

Le prédicateur a également souligné l’immense fierté de la ville et de la province d’Essaouira de la visite bénie de Sa Majesté le Roi, Amir Al-Mouminine, visite qui apporte davantage de projets de développements dans plusieurs domaines. Il a fait observer que le hasard heureux du calendrier a voulu que cette Visite royale à Essaouira en ce mois béni de Joumada Ier coïncide avec le même mois de sa fondation par le Sultan Sidi Mohammed Ben Abdellah en 1181 de l’Hégire (1765 de l’ère chrétienne).

 

Il a rappelé que ce Sultan bâtisseur et réformateur voulait, en érigeant cette ville, en faire un puissant rempart contre les assaillants et un centre de développement des échanges économiques avec l’Europe, ce qu’elle fut par la grâce de Dieu pendant des décennies.