Fonds d’investissement: les députés entament, mardi 11 août, le débat sur le projet de décret-loi  | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Mohamed Benchaaboun

Mohamed Benchaâboun, ministre de l'Economie et des finances.

© Copyright : DR

Fonds d’investissement: les députés entament, mardi 11 août, le débat sur le projet de décret-loi 

Par Mohamed Chakir Alaoui le 07/08/2020 à 17h52

A peine adopté, jeudi 6 août, par le gouvernement, le projet de décret-loi relatif à la création du Fonds d'investissement a été transmis au Parlement. La commission de l'Economie et des finances, issue de la Chambre des représentants, y entamera les débats mardi 11 août. 

aA

«Les membres de cette commission ont été convoqués le mardi 11 août à 10h30 pour entamer les débats sur ce texte, et ce en présence de Mohamed Benchaâboun, ministre de l'Economie, des finances et de la réforme de l'administration", a affirmé une source parlementaire dans une déclaration pour Le360. Ce texte pourrait être adopté le même jour, avant son transfert à la Commission de l'économie relevant de la Chambre des conseillers.

 

Vidéo. Un plan de relance de 120 milliards de dirhams: les explications de Benchaâboun

 

Décidée par le roi Mohammed VI dans son discours du Trône, la création du Fonds d'investissement, doté de 120 milliards de dirhams (soit 11% du PIB), vise à relancer l'économie. 

 

Bien que le Parlement soit en vacances jusqu'en octobre prochain, son règlement intérieur autorise les commissions parlementaires des deux chambres à se réunir, séparément, en dehors des sessions ordinaires .

 

Le Fonds d'investissement injectera 120 milliards de dirhams dans l’économie marocaine, dont 75 milliards de dirhams sous forme de crédits bancaires garantis par l’Etat (5 milliards de dirhams octroyés par le Fonds Covid-19 pour couvrir les risques de défaut des entreprises bénéficiaires).

 

Vidéo. Discours du Trône. Le roi Mohammed VI: 120 milliards de dirhams pour relancer l’économie nationale

 

Une seconde enveloppe de 45 milliards de dirhams sera versée au Fonds d’investissement stratégique, dont 30 milliards de dirhams livrés par des organismes nationaux et internationaux et 15 milliards de dirhams accordés par l’Etat au titre de la loi de finances rectificative 2020.