Gdeim Izik: les familles des victimes tragiques de la tuerie veulent "une Journée nationale du Martyr" | www.le360.ma

ع
Cover_Vidéo: Le360.ma •عائلات ضحايا اكديم ايزيك تطالب باحداث يوم وطني للشهيد
© Copyright : Le360

Gdeim Izik: les familles des victimes tragiques de la tuerie veulent "une Journée nationale du Martyr"

Par Mohamed Chakir Alaoui et Yassine Benmini le 09/11/2019 à 12h05

La Coordination des familles et amis des victimes de la tuerie de Gdeim Izik a exprimé son souhait que le gouvernement puisse décréter «une journée nationale du Martyr» afin de rendre hommage aux Onze de ses fils assassinés sauvagement le 8 novembre 2010 à Laâyoune.

aA

Lors d'une rencontre avec le360, les responsables de cette association ont annoncé leur décision de "saisir la Commission onusienne des Droits de l'Homme de Genève afin que justice soit rendue".

 

La Coordination, dirigée par Mohamed Atartour, avait célébré le vendredi 8 novembre le 9ème anniversaire du massacre de ses onze fils dans le camp de Gdeim Izik, dans la banlieue de Laâyoune.

 

Elle veut ainsi renforcer ses actions sur le plan international, après avoir saisi dernièrement le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, dans le but d'obtenir un fort soutien à sa cause.

 

Gdeim Izik: et si le 8 novembre devenait journée nationale du martyr?

 

Il faut rappeler que le 8 novembre 2010, onze membres des forces de l'ordre avaient été sauvagement assassinés par une bande de séparatistes à la solde du régime algérien, lors du démantèlement d'un camp installé illégalement dans la banlieue de Laâyoune.

 

La Coordination a par ailleurs appelé le gouvernement à décréter une journée nationale dédiée aux Martyrs. Les détails.