Gouvernement: El Othmani fait l'éloge des ministres de souveraineté | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
El Othmani
© Copyright : DR

Gouvernement: El Othmani fait l'éloge des ministres de souveraineté

Par Hassan Benadad le 25/12/2020 à 20h36

Kiosque360. Lors du dernier conseil de gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani a loué les actions remarquables de quatre ministres pendant la crise épidémiologique. En revanche, il a mis en garde contre l’inaction car, dit-il, la pandémie ne justifie pas l’arrêt des chantiers et des réformes.

aA

Dans un geste inédit, le chef de l’Exécutif a fait l’éloge de quatre ministres de «souveraineté» pour leurs actions remarquables pendant la crise épidémiologique.

 

Le quotidien Assabah rapporte, dans son edition du week-end, que Saâd-Eddine El Othamni leur a rendu hommage lors du conseil de gouvernement tenu jeudi dernier. Il s’agit du ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, du ministre des Affaires étrangères, Nacer Bourita, du ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Benchaâboun et du ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb. Ces quatre membres du gouvernement ont été félicités par El Othmani pour «leur implication, forte et permanente, avec les autres secteurs ministériels dans la lutte contre la pandémie et ses répercussions socioéconomiques et financières».

 

Le chef du gouvernement a, par la suite, souligné que le gouvernement est fin prêt pour lancer la campagne de vaccination anti-covid-19 après avoir mobilisé tous les moyens logistiques et expérimenté les plans de travail pour éviter tout risque éventuel. Ce faisant, El Othamni a appelé à plus de mobilisation collective pour atténuer, à tous les niveaux, les conséquences socioéconomiques de la pandémie. Une mobilisation, poursuit-il, qui nécessite la poursuite d’une coordination durable entre les départements gouvernementaux dans la réalisation des chantiers horizontaux tout en continuant à accomplir les grandes réformes.

 

Le quotidien Assabah rapporte que cette remarque d’El Othmani vise à pousser les ministres à corriger les erreurs commises dans le domaine de la coordination sectorielle. Car il s‘est avéré que chaque ministre préparait un projet de réforme d’un secteur et prenait des décisions unilatérales sans se concerter avec leurs collègues concernés par ce projet. Pis encore, il est arrivé qu’un ministre ne transmette un décret à un collègue qu’un jour avant la tenue du conseil du gouvernement sans lui laisser le temps de l’étudier afin d’éviter la guerre des prérogatives. Des conflits qui ont bel et bien eu lieu, par le passé, entre les membres du gouvernement ainsi qu’entre des ministres et de hauts commissaires.

 

Le chef de l’Exécutif a mis en garde les ministres contre toute inaction en affirmant que la pandémie du coronavirus ne justifie aucunement l’arrêt des réformes, que ce soient celles figurant dans le programme gouvernemental ou celles imposées par l’état d’urgence sanitaire. Autant dire qu’il faut continuer à suivre ces chantiers tout en poursuivant la mobilisation nationale contre le coronavirus, a conclu Saâd-Eddine El Othmani.