Le360 Actualités Maroc

ع
Grippe aviaire
© Copyright : DR (photo archives)

Grippe aviaire: le ministère de l'Intérieur alerte les autorités locales

Par Khalil Ibrahimi le 19/12/2016 à 19h58 (mise à jour le 20/12/2016 à 01h13)

Kiosque360. Quelques jours après l’annonce de la destruction de certains élevages en raison de la propagation de la grippe aviaire, le ministère de l’Intérieur monte au créneau. Un seul mot d'ordre: la mobilisation générale.

aA

Le journal Al Massae rapporte, dans son édition du 20 décembre quel e département de Mohamed Hassad a appelé les walis et gouverneurs à lutter contre la grippe aviaire. Il leur a adressé, dans ce sens, un courrier dont Al Massae a obtenu une copie.

 

Un certain nombre d’intervenants dont la gendarmerie royale, les forces auxiliaires, la police des frontières aériennes, la police des douanes, la protection civile, l’Office national de la sécurité et de la santé alimentaire (ONSSA) et la délégation du ministère de la Santé, affirment que la procédure spéciale de lutte contre la grippe aviaire est suivie, à la lettre, dès que le virus H5N1 apparaît dans une unité de production.

 

Le ministère de l’Intérieur souligne que les autorités doivent réagir rapidement lorsqu’un éleveur déclare des morts inexpliqués dans son élevage. Lesquelles autorités se doivent de remonter l’information au centre de commandement régional, pour que les brigades de l’ONSSA interviennent.

 

En cas de découverte de signes du virus, la mise à mort des élevages doit être automatique et s'accompagner d'une mise en quarantaine de la ferme (unité de production).