Hamdi Ould Errachid: «Ban Ki-moon doit reconnaître ses graves dérapages» | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Hamdi Ould Errachid

Hamdi Ould Errachid, président du Conseil de la ville de Laâyoune.

© Copyright : DR

Hamdi Ould Errachid: «Ban Ki-moon doit reconnaître ses graves dérapages»

Par Mohamed Chakir Alaoui le 15/03/2016 à 18h30

Le président du Conseil de la ville de laâyoune, Hamdi Ould Errachid, a remis ce mardi après-midi, à l’issue de la Marche de Laâyoune, une lettre de protestation à la Minurso. Ses déclarations au micro de Le360.

aA

La Marche organisée, ce mardi 15 mars à Laâyoune, en protestation contre les propos insidieux du SG de l’ONU, s’est achevée par un sit-in devant le quartier général de la Minurso, au quartier Al Massira. Le président du Conseil de la ville de Laâyoune, Hamdi Ould Errachid, présent à ce sit-in, a saisi cette occasion pour transmettre au SG de l’ONU, via la chef de la Minurso, la canadienne Kim Bolduc, une lettre de protestation contre les propos biaisés tenus par Ban Ki-moon le 5 mars à Tindouf.

 

Contacté par un journaliste du Le360, le maire de Laâyoune indique : «Nous avons demandé à Ban Ki-moon de se positionner loin des problèmes qui nous opposent à l’Algérie». «Le rôle d’un secrétaire général de l’ONU, quel qu’il soit, est de ne pas diviser mais d’aider au règlement des conflits», a précisé Hamdi Ould Errachid.

 

Face à ses dérapages, «le SG de l’ONU, Ban Ki-moon, doit avoir l’humilité de faire son mea culpa », exhorte le président du Conseil de la ville de Laâyoune.