Humanitaire: un leadership marocain impulsé par le roi | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Aides médicales à la Tunisie

L'aide médicale ordonnée par le roi Mohammed VI à destination de la Tunisie.

© Copyright : FAR

Humanitaire: un leadership marocain impulsé par le roi

Par Fayza Senhaji le 29/07/2021 à 19h42 (mise à jour le 29/07/2021 à 21h37)

Kiosque360. Sous le règne du roi Mohammed VI, le Maroc a fait de la solidarité et de l’humanitaire une priorité. Plusieurs pays dans le monde ont bénéficié d’initiatives menées dans ce sens, au point où le royaume jouit aujourd’hui d’une reconnaissance mondiale dans ce domaine.

aA

Ce vendredi 30 juillet 2021, le Maroc célèbre les 22 ans de règne du Roi Mohammed VI. 22 années durant lesquelles le royaume a franchi bien des caps en matière de développement socio-économique, mais pas que. Depuis 1999, le Maroc a également su s’imposer comme un leader dans les domaines humanitaires et de solidarité. Au point d’être aujourd’hui considéré comme un modèle sur la scène régionale, et même mondiale.

 

Dans son édition, des 30 et 31 juillet, Al Ahdath al Maghribia retrace cette saga qui a fait du Maroc cet acteur modèle dans le domaine humanitaire. Et d’emblée, la publication précise que c’est loin d’être une simple stratégie diplomatique servant les intérêts propres du royaume. Les réalisations du Maroc dans ce domaine, c’est surtout la concrétisation d’une conviction du roi Mohammed VI que l’humain doit être au centre des politiques et des programmes auquel il adhère partout dans le monde. L’objectif est de contribuer à ce développement humain qui permettra à chacun de vivre dignement, malgré le contexte actuel imposant parfois une certaine iniquité.

 

Les initiatives entreprises par le Maroc sous l’égide du roi Mohammed VI ont concerné toutes les régions du monde. Mais c’est naturellement à l’Afrique qu’ont été destinées les plus importantes. Car, pour le souverain, le continent regorge sans aucun doute des potentialités nécessaires pour aller de l’avant et assurer le développement nécessaire pour que les populations vivent dans la prospérité.

 

Comme le rapporte le quotidien, les domaines humanitaires et de solidarité auxquels a adhéré le royaume ces dernières années sont divers. Mais ce qui reste marquant est que toutes les initiatives ont laissé des traces dont se rappellera l’histoire, que ce soit en soutenant les populations victimes des guerres dans des zones de tensions, de crises sanitaires ou même des catastrophes naturelles. Sous l’égide du souverain, le Maroc a, par exemple, fait bénéficier des pays comme le Gabon, le Sénégal, le Mali, le Niger, la Jordanie, la Palestine de son expertise et de son leadership dans la solidarité entre les peuples.

 

Ces actions ne sont rien d’autre qu’une preuve de l’engagement du Maroc partout où les populations ont besoin de solidarité. Cet engagement est, d’ailleurs, devenu une source de reconnaissance mondiale pour le royaume. A chaque fois qu'une initiative du genre est entreprise, elle jouit de remerciements et de félicitations de la part de la scène internationale. En exemple de cette reconnaissance mondiale, Al Ahdath Al Maghribia cite cette sortie du Secrétaire général des Nations Unies en 2013 qui a fortement salué la forte mobilisation et l’engagement du royaume à répondre présent à chaque fois que des situations humanitaires exigeaient une solidarité entre les peuples.

 

Cette priorité accordée par le roi à «l’humain», le quotidien fait remarquer qu’elle n’a fait que se confirmer depuis l’avènement de la crise sanitaire actuelle. Dès l’éclatement de la pandémie, le souverain a fait preuve de clairvoyance et de mobilisation en faveur de son peuple, mais aussi en faveur des populations africaines. La stratégie mise en place par le Maroc sous l'égide du Roi Mohammed VI pour faire face à la pandémie a, dès les premiers jours de la crise sanitaire, prévu de faire bénéficier l’Afrique des atouts dont disposaient le royaume pour les aider dans leur propre gestion de la crise.

 

Conscient que le continent risquait de faire les frais de l’égoïsme de certains pays développés quand il s’agit de crise mondiale, le Roi a orchestré l’envoi d’aides sanitaires à pas moins de 21 pays africains. Et à ce niveau, il ne s’agissait pas seulement de simples actions de solidarité, mais d'une consécration de la vision qu’a toujours eu le souverain pour imposer l’Afrique au cœur des politiques et stratégies internationales, particulièrement dans le secteur de la santé où le continent mérite toute l’attention des acteurs qui œuvrent sur la scène mondiale.