Info360. L'Allemagne invite le Maroc à participer à la conférence sur la Libye | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
maroc-allemagne
© Copyright : DR

Info360. L'Allemagne invite le Maroc à participer à la conférence sur la Libye

Par Mohamed Chakir Alaoui le 02/06/2021 à 14h00

L'Allemagne a décidé d'inviter le Maroc à participer à la Conférence internationale sur la Libye qu'elle compte organiser le 24 juin à Berlin, a appris, ce mercredi, Le360 de sources concordantes.

aA

«L'invitation a été adressée et la réponse du Maroc n'est pas encore parvenue» au gouvernement allemand, ajoute-t-on de même source. Et d'indiquer que l'invitation allemande n'a pas pris en considération le coup de froid qui caractérise depuis plusieurs semaines les relations entre les deux pays.

 

Une source gouvernementale marocaine, contactée par Le360, n'a pas été en mesure de dire quelle serait la suite que le Maroc donnerait à cette invitation qui a été formulée alors même que les relations diplomatiques bilatérales sont confrontées à une crise aiguë.

Espagne, Allemagne: le Maroc met les points sur les «i»

 

Le Maroc avait récemment rappelé son ambassadrice à Berlin pour consultation après avoir dénoncé plusieurs «actes hostiles» et «attentatoires» de l’Allemagne à l’encontre des «intérêts supérieurs du Royaume».

 

Le ministère marocain des Affaires étrangères avait dénoncé  «l'activisme antagonique» de Berlin suite à la reconnaissance par les Etats-Unis de la Marocanité du Sahara, ainsi que «l’acharnement continu» de l’Allemagne «à combattre le rôle régional du Maroc, notamment au niveau du dossier libyen».

 

L’Allemagne, rappelons-le, avait écarté le Maroc de la conférence de Berlin sur la Libye, en janvier 2020. En octobre 2020, le Maroc a été invité à une rencontre sur la Libye, à l’initiative de ce pays, par visioconférence. Une invitation qui avait été déclinée par la diplomatie marocaine.

Invité par son homologue allemand à une réunion berlinoise sur la Libye, Nasser Bourita décide de rester à Bouznika

 

«Cette invitation sonne comme une reconnaissance explicite du rôle crucial que le Maroc a joué –et continue de jouer– sur l’épineux dossier libyen. Une reconnaissance par ces pays mêmes qui avaient choisi, pour des raisons encore inexpliquées à ce jour, d’écarter indûment le Maroc de la 1ère conférence de Berlin de janvier dernier», expliquaient à cette période les sources contactées par Le360 à ce propos. 

 

«Croient-ils qu’on tourne aussi vite une page aussi sombre? Pensent-ils que le Maroc sauterait sur "l’occasion" qu’ils croient lui offrir aujourd’hui? Si oui, voilà qu'ils commettent une autre erreur de jugement», soulignaient alors ces mêmes sources.