Info360. Le ministre des Affaires étrangères mauritanien en visite au Maroc | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Ismail Ould Cheikh Ahmed, actuel ministre des Affaires étrangères mauritanien

Ismail Ould Cheikh Ahmed, actuel ministre des Affaires étrangères mauritanien. 

© Copyright : DR

Info360. Le ministre des Affaires étrangères mauritanien en visite au Maroc

Par Fahd Iraqi le 30/03/2021 à 17h16

Ismail Ould Cheikh Ahmed est attendu à Rabat, mercredi 31 mars 2021, où il devrait s’entretenir avec son homologue marocain. Au menu: coopération bilatérale, situation régionale et bien évidemment le dossier du Sahara.

aA

Voici un nouveau signe de ce réchauffement dans les relations diplomatiques entre le Maroc et la Mauritanie, perceptible depuis l’élection du président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani. Le ministre des Affaires étrangères, Ismail Ould Cheikh Ahmed, est attendu au Maroc ce mercredi 31 mars, apprend Le360 de sources proches du département des Affaires étrangères. Il devrait rencontrer son homologue, Nasser Bourita, pour s’entretenir de la coopération bilatérale ainsi que de la situation régionale.


Les deux hommes avaient déjà eu un entretien à Nouakchott, en février 2020. Nasser Bourita avait même été reçu par le président El Ghazouani, en présence de son directeur de cabinet, ainsi que de son homologue mauritanien. "Cette visite intervient dans le cadre des relations solides unissant les peuples marocain et mauritanien, sur fond d’une volonté partagée de les consolider davantage et d’en élargir les horizons, conformément aux souhaits des deux chefs d’Etat", expliquait à l’époque un communiqué des Affaires étrangères.


Cette nouvelle rencontre illustre l’entente qui règne cette dernière année sur l’axe diplomatique Rabat – Nouakchott. Dans la capitale mauritanienne, les séparatistes du Polisario n’ont plus la même résonance et se font ridiculiser à chaque fois qu’Alger sponsorise l’envoi d’un émissaire. En témoigne la dernière gifle assénée au supposé responsable des "affaires politiques" des séparatistes qui a dû patienter plus de cinq jours à Nouakchott pour une audition présidentielle express avec très peu d’égards.

Sahara: quand le Polisario se fait ridiculiser par le président mauritanien

 

La Mauritanie semble désormais plus sensible à la justesse de la cause nationale et le dialogue a même repris au sommet de l’Etat. Le roi Mohammed VI avait eu un entretien téléphonique avec le président El Ghazouani, en novembre dernier, au cours duquel les deux chefs d’Etat avaient "exprimé leur grande satisfaction du développement rapide que connaît la coopération bilatérale, ainsi que leur grande volonté de la consolider et la hisser à un niveau à même de permettre l’approfondissement de cette coopération entre les deux pays voisins, l’élargissement de ses perspectives et la diversification de ses domaines".

 

Pour rappel, cet entretien avait eu lieu huit jours seulement après l’intervention des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon d'El Guerguerate pour déloger le Polisario de la frontière maroco-mauritanienne. Ce qui signifiait un soutien implicite à cette opération de la part du président mauritanien.