Le360 Actualités Maroc

ع
Juifs Maroc
© Copyright : DR

Juifs marocains: un attachement séculaire au royaume

Par Hassan Benadad le 28/07/2022 à 23h25

Kiosque360. La relation particulière qui lie les juifs au Maroc remonte à plus de 2.000 ans. Ce qui explique leur volonté de sauvegarder le patrimoine juif marocain en Israël et dans le reste du monde. Cet article est une revue de presse du quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

aA

L’histoire des juifs marocains remonte à 2.000 ans. Ce qui explique pourquoi les juifs marocains du monde tiennent à préserver leur patrimoine. Cet article est une revue de presse du quotidien Al Ahdath Al Maghribia.


Quelques jours avant la date de la fête du Trône, le roi Mohammed VI a donné ses instructions au ministre de l’Intérieur pour organiser la communauté juive marocaine. Le quotidien Al Ahdath Al Maghribia rapporte, dans son édition du vendredi 29 juillet, que cette nouvelle organisation consiste à constituer trois instances chargées de la gestion des affaires de cette communauté aussi bien au Maroc qu’à l’étranger.


Il s’agit du conseil national de la communauté juive marocaine dont la mission est de veiller à gérer les affaires de la communauté juive et de sauvegarder son patrimoine et son rayonnement culturel et cultuel ainsi que ses valeurs marocaines authentiques. Des comités régionaux issus de ce conseil seront chargés de la gestion des questions et des affaires quotidiennes des membres de cette communauté.


La deuxième instance est la commission des juifs marocains de l'étranger qui est chargée de consolider les liens des juifs résidant à l’étranger avec leur pays d’origine, de renforcer leur rayonnement cultuel et culturel et de défendre les intérêts suprêmes du royaume. La troisième instance, intitulée la Fondation du judaïsme marocain, a pour mission de veiller au patrimoine judéo-marocain, de sauvegarder ses traditions et de préserver ses spécificités.

 

Le quotidien Al Ahdath Al Maghribia souligne que le Maroc avait, il y a deux ans déjà et sur instructions royales, commencé à dispenser des cours d’histoire et de culture juives dans les écoles primaires et ce bien avant la normalisation des relations avec Israël.


Il faut rappeler que le ministre de l’Intérieur avait diffusé en 2019 un communiqué appelant à l’organisation d’élections des instances représentatives des juifs marocains. Des élections qui n’ont pas été organisées depuis des années en concertation avec les représentants de la communauté juive.