Khalid Aït Taleb juge conforme à la loi l'attribution des marchés publics anti-Covid-19 | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Khalid Aït Taleb

Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé.

© Copyright : DR

Khalid Aït Taleb juge conforme à la loi l'attribution des marchés publics anti-Covid-19

Par Mohamed Chakir Alaoui le 21/07/2021 à 13h35

Le ministère de la Santé vient de réagir aux informations d'un rapport parlementaire sur l'octroi contesté des marchés publics anti-Covid-19 à environ 45 sociétés, jugées "non qualifiées". Khalid Aït Taleb dément, en soulignant la conformité de ces attributions avec les lois en vigueur.

aA

Le ministère de la Santé indique dans son communiqué que le rapport d'une mission d'information parlementaire a fuité dans les médias alors que le document n'était pas encore "définitif". "La version publiée par la presse était provisoire, incomplète, tout en souffrance de lacunes", selon la même source.

 

Selon le rapport, le ministère de la Santé a accordé à 45 sociétés "non qualifiées" des marchés publics de gré à gré dans le cadre de l'achat d'une série d'équipements et de matériels anti-Covid-19. La valeur de ces transactions "contestées" a été évaluée à 220 millions de dirhams.

 

D'après de nombreux députés interrogés par la presse, les marchés publics en question avaient été émaillés de "plusieurs manquements".

Un rapport parlementaire épingle les marchés de gré à gré du ministère de la Santé, estimés à 220 millions de dirhams

 

Le ministère de la Santé rétorque que le rapport restait "provisoire" du fait que la procédure de sa discussion et de son adoption définitive n'a pas été terminée.

 

A la veille de la clôture de la session parlementaire d'avril, les élus ont en outre regretté les absences répétées de Khalid Aït Taleb devant la commission d'information.

 

Dans son communiqué, le ministère de la Santé précise que l'ensemble des entreprises avec lesquelles il a conclu un marché "sont homologuées" et que "tous les équipements médicaux anti-Covid-19 achetés "ont été enregistrés en conformité avec la loi 84-12".