La famille Errachid rempile à la tête des Conseils de la commune de Laâyoune et de la région Laâyoune-Sakia El Hamra | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Hamdi Ould Errachid

Hamdi Ould Errachid.

© Copyright : DR

La famille Errachid rempile à la tête des Conseils de la commune de Laâyoune et de la région Laâyoune-Sakia El Hamra

Par Hassan Benadad le 14/09/2021 à 21h58

Kiosque360. Les Ould Errachid, affiliés à l’Istiqlal, ont encore une fois remporté les élections communales, régionales et provinciales dans les provinces du Sud. Hamdi Ould Errachid retrouve la présidence des Conseils de la commune de Laâyoune et de la région Laâyoune-Sakia El Hamra.

aA

Les élections du mercredi 8 septembre ont confirmé, encore une fois, la domination des Ould Errachid sur tous les Conseils élus dans la province de Laâyoune. Le quotidien Al Akhbar rapporte, dans son édition du 15 septembre, que la présidence des Conseils communal, régional et provincial sera l’apanage de la famille Errachid. Ainsi, Hamdi Ould Errachid va rempiler, dès vendredi prochain, à la tête de la commune de Laâyoune après que la liste de l’Istiqlal, dont il est le chef de file, a remporté 20 sièges sur les 40 pourvus. 

 

De plus, le nombre de sièges qu’il a obtenus dépasse de loin celui de ses adversaires puisque le parti du PAM, arrivé en deuxième position, n’en a décroché que 9, suivi du RNI avec 3 sièges. Quant aux autres partis, ils n'ont remporté qu’un seul siège chacun. Le président sortant n’a donc besoin que de deux sièges pour former une majorité. Mais il a choisi de s’allier à plusieurs partis pour disposer d’une majorité confortable qui lui permettra de gérer, sans risques, les affaires de la ville.

 

Le quotidien Al Akhbar rapporte que le Conseil de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra reste également entre les mains de la famille Errachid. Là aussi, Hamdi Ould Errachid, connu sous le sobriquet du «petit Hamdi», va reprendre son poste de président du Conseil, sans avoir eu à faire face au moindre concurrent. Le parti de l’Istiqlal, auquel il est affilié, a remporté la majorité des sièges dans les quatre provinces du Sahara marocain, soit 16 sièges sur les 39 pourvus.

 

La liste istiqlalienne a ainsi remporté 8 sièges dans la province de Laâyoune, 3 dans les provinces de Smara et Boujdour et deux dans la province de Tarfaya. Comme dans le Conseil communal, Ould Errachid dispose d’une majorité pour diriger le Conseil régional, composé de 24 membres, en s’alliant à deux partis à Laâyoune (3 voix), Boujdour (2 voix), Smara (2 voix) et Tarfaya (Une voix).