La hausse de la TVA sur les carburants divise la majorité | www.le360.ma

ع
Boussaid

Mohammed Boussaid, ministre de l'Économie et des Finances.

© Copyright : DR

La hausse de la TVA sur les carburants divise la majorité

Par Fayza Senhaji le 09/11/2017 à 23h31

Kiosque360. Le gouvernement propose d'augmenter la TVA sur les carburants. Les parlementaires du PJD s'insurgent, estimant que cette mesure grèvera le pouvoir d’achat des citoyens et profitera aux opérateurs, dont le leader du secteur Afriquia dirigé par le patron du RNI, Aziz Akhannouch.

aA

La proposition de l'Exécutif d’augmenter la TVA sur les carburants, la faisant passer de 10 à 14 %, attise les tensions entre le PJD et le RNI. Une polémique avait déjà opposé les deux partis, il y a quelques mois, au sujet de la mission parlementaire d’information sur les prix des hydrocarbures.

 

Les journaux arabophones reviennent sur le sujet dans leurs éditions du vendredi 10 novembre.

 

Al Massae relaie les propos de Loubna El Kehli, élue du parti de la Lampe (PJD) et membre de la commission des Finances, qui s’est clairement opposée à cette mesure lors de la réunion tenue mercredi 8 novembre.

 

La parlementaire islamiste estime que cette mesure impacterait le pouvoir d’achat des citoyens et profiterait aux entreprises opérant dans le secteur des hydrocarbures.

 

Citée également par Al Ahdath Al Maghribia, El Kehli ajoute que la hausse de la TVA ne se répercuterait pas uniquement sur les automobilistes, mais toucherait les produits et les services, comme les tarifs des transports et les prix des fruits et légumes. 

 

Pour Assabah, Saâd-Eddine El Othmani n’a pas eu d’autre choix que de rétropédaler concernant l’augmentation de cette TVA. Pour la publication casablancaise, réputée proche des milieux d'affaires, la crainte d’une nouvelle crise au sein de la majorité aurait poussé le Chef du gouvernement à retirer cette proposition contestée du projet de Loi des finances.

 

Cette dernière décision coûterait au budget de l’État une dizaine de milliards de dirhams.